Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Management > Etudes cliniques

Les grandes étapes d’une investigation clinique

Publié le 26 mai 2014 par Evelyne Gisselbrecht
Source : AFCROs

Dans un article précédent, l’Association Française des CROs (Contract Research Organization) a introduit la notion d'évaluation clinique des dispositifs médicaux. Dans ce nouvel article, elle propose de décrire les grandes étapes d'une investigation clinique.

Auteurs | Doris Barnier-Ripet et Mathieu Caperaa, membres du groupe AFCROs DM

La famille des dispositifs médicaux englobe une très grande disparité de produits couvrant des besoins bien spécifiques. Il peut s’avérer nécessaire pour certains d’entre eux de réaliser une investigation clinique dans le cadre du marquage CE, d’une demande d’inscription au remboursement, ou du suivi post commercialisation.

Il convient donc très tôt, dans la stratégie de développement clinique, de définir et d’anticiper toutes ces étapes essentielles au cycle de vie du dispositif.

La mise en place d’un comité scientifique (cliniciens, chirurgiens, méthodologistes par ex.) est un facteur clé de réussite permettant de valider les lignes directrices de l’investigation clinique, définir les objectifs, choisir les critères d’évaluation.

Types d'investigations et démarches réglementaires

Une fois le plan d’investigation clinique et les supports de recueil des données (CRF) élaborés, il est important d’identifier les soumissions réglementaires à réaliser afin de pouvoir mettre en place l’étude. Ces démarches diffèrent selon le type d’étude, défini au sein du Code de Santé Publique (article L1121-1) :

  • Recherches biomédicales,
  • Etudes de soins courants,
  • Etudes non-interventionnelles.

Ce processus réglementaire vise à protéger en particulier la personne participant à la recherche et ses données à caractère personnel.

Identification et sélection des centres d’investigation

Préalablement à ces démarches, il est nécessaire d’identifier et de sélectionner les centres investigateurs afin d’étudier la faisabilité du projet (potentiel de recrutement adéquat, plateau technique adapté, équipe médicale formée à l’utilisation du dispositif, ressources humaines disponibles pour la réalisation de l’étude).

Si bien souvent le choix des centres d’investigation s’impose au promoteur, les CRO peuvent contribuer fortement à la réussite de cette étape grâce à leur connaissance des centres et à leur expertise dans les pathologies.

Mise en place et suivi du projet

Lors de l’étape cruciale de la mise en place du projet, les centres d’investigation sont formés sur l’étude, mais également sur le dispositif étudié. L’évaluation clinique du DM présente la particularité de reposer souvent sur le « couple » opérateur-dispositif médical. La CRO apporte ici une expertise avec des modules de formation adaptés aux conditions de l’étude et aux besoins des participants, ainsi que l’assurance d’une homogénéité de la formation.

Dès la première inclusion et jusqu’à la dernière visite de suivi du dernier patient inclus, les Attachés de Recherche Clinique assurent le suivi de l’étude. Ils veillent à la communication entre les centres et le promoteur. Les étapes de monitoring permettent de vérifier le respect du plan d’investigation clinique et des Bonnes Pratiques Cliniques, notamment l’information du patient et son consentement, la validité des données recueillies et les règles de matériovigilance.

Gestion des données et valorisation des résultats

Le data management regroupe les activités de gestion des données médicales collectées pour l’étude qui permettent de construire des bases de données fiables et consistantes. Ainsi, de la saisie à la programmation des contrôles de cohérence, sans oublier la validation finale de la base de données, le data management s’applique à respecter tous les aspects réglementaires afin de fournir des données de qualité pour les analyses statistiques.

Les biostatisticiens des CRO assurent la maîtrise des conclusions des études par l’identification des déviations par rapport au protocole, la prise en compte de la multiplicité des tests et enfin par les discussions autour de la robustesse et de la puissance statistique. Ils sont sollicités très tôt dans la conception des études et leur implication permet une anticipation toujours synonyme d’amélioration de la qualité.

Les exigences de qualité de plus en plus importantes du data management, des statistiques et de la rédaction médicale conduisent à l’amélioration des rapports d’évaluation clinique qui sont analysés par les organismes notifiés ou les autorités compétentes.

De la rédaction d’un plan d’investigation à la remise du rapport d’évaluation clinique, avec toutes les étapes de réalisation de l’étude, monitoring, data management, analyse statistique, les CRO apportent expertise et conseils méthodologiques aux fabricants de dispositifs médicaux. Les différentes étapes d’une investigation clinique ont été évoquées ici dans les grandes lignes. Certaines phases techniques feront l’objet de développements dans des prochains articles.


AFCROs, F-92100 Boulogne-Billancourt, www.afcros.com

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi