Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Sous-traitance & Services > Plasturgie

Des poches souples réalisées par extrusion/soufflage d’élastomères

Publié le 16 avril 2019 par Patrick RENARD
Source : Nextis
Cette poche souple en élastomère extrudé/soufflé se compacte facilement après usage, ce qui réduit de 2 à 3 fois son volume. Nextis exploite un brevet pour protéger cette forme de poche destinée tout particulièrement aux enfants.

Spécialisé dans la transformation des thermoplastiques depuis plus de 30 ans, Nextis a mis au point une technologie d'extrusion/soufflage et surmoulage d'élastomères qui pourrait bien venir concurrencer sérieusement la technique de fabrication de poches souples par soudure.

Par Evelyne Gisselbrecht, DeviceMed

Créé par la loi en faveur des PME du 2 août 2005 (article 23), le label Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV) est une marque de reconnaissance de l’État, qui distingue les entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence. Il a notamment été décerné à la société bourguignonne Nextis pour son expertise de plus de 30 ans dans la transformation des thermoplastiques, qu'il s'agisse d'injection ou d'extrusion.

Dans le domaine médical, l'entreprise compte parmi ses clients historiques Air Liquide Medical Systems à qui elle fournit des dispositifs de traitement d'air et des débitmètres réalisés par injection, à des fins d'oxygénothérapie.

Mais c'est en 2009, en plein cœur de la crise économique, que ses dirigeants Catherine Blanc et Yannick Célérier décident d'intensifier leur développement dans ce secteur. Ils investissent alors dans une première salle blanche ISO 7 pour l'extrusion de tubes et de profilés, les opérations d'injection étant effectuées sous flux laminaire dans des îlots de classe ISO 8, et l'assemblage en salle grise. Nextis est à même de réaliser pour le compte de fabricants réglementaires des produits entièrement finis, comme par exemple des systèmes de filtration, semi-finis ou des composants qui seront intégrés à des dispositifs médicaux. La société peut également prendre en charge la conception si son client le souhaite.

Aujourd'hui, Nextis compte une dizaine de clients dans le médical qui représentent environ un quart de son activité. Elle a enregistré un chiffre d'affaires de près de 11 millions d'euros en 2018 et évalue sa croissance à 56% sur les 5 dernières années.

Des emballages compactables, réutilisables et moins onéreux

L'une des grandes forces de Nextis réside dans l'extrusion/soufflage d'élastomères, comme le précise Yannick Célérier : « La maîtrise de la plastification des élastomères - c'est-à-dire le passage des granulés de matière à l'état liquide - et de leur extrusion requiert des compétences extrêmement pointues dont Nextis est l'une des rares entreprises au monde à disposer. Nous nous sommes donc demandés comment valoriser au mieux ce savoir-faire. »

Les brevets exploités par Nextis incluent l'extrusion/soufflage d'élastomères, mais aussi le surmoulage réalisé en continu, par exemple pour l'élaboration des bouchons de fermeture des poches de nutrition.

L'entreprise a alors travaillé au développement d'emballages souples, jusqu'ici réalisés exclusivement par soudure de film plastique. Les avantages de cette technologie sont multiples. Elle permet en effet de :

  • compacter les emballages avant et après usage afin de réduire le volume de transport et donc les coûts. Ces pièces reprennent en effet leur forme initiale après conditionnement,
  • produire, selon l'application, des emballages réutilisables, ce qui constitue un atout écologique indéniable,
  • réaliser des géométries et des formats complexes,
  • fabriquer des petites ou moyennes séries, alors que la soudure de film convient surtout aux gros volumes, compte-tenu du coût de l'installation,
  • produire à moindres frais (les coûts pouvant être jusqu'à 30% moins élevés qu'en soudure, précise Nextis) car il n'y a aucune perte de matière, la carotte de soufflage étant récupérée,
  • personnaliser les pièces produites en jouant sur le format et la couleur de manière très flexible.

Des moyens à la hauteur des ambitions de Nextis

Pour faire face à son impressionnante croissance (10% par an en moyenne sur les cinq dernières années !), Nextis emménagera en septembre 2019 dans un nouveau site industriel implanté à Demigny en Saône-et-Loire, entre Beaune et Châlon-sur-Saône.
Ce site abritera :

  • 22 presses à injecter,
  • 14 extrudeuses dont une en salle blanche ISO 7,
  • 1 extrudeuse/souffleuse,
  • et 1 salle de montage.

Il accueillera 40 collaborateurs.

Dans l'industrie médicale, Nextis entrevoit un débouché très important dans la fabrication de poches de nutrition. L'entreprise a d'ailleurs déjà mis au point plusieurs prototypes de poches destinées plus particulièrement aux enfants dans des couleurs gaies et des formats de têtes d'animaux. « Il reste encore beaucoup à faire pour égayer l'environnement des enfants hospitalisés », déplore Yannick Célérier.

En tout cas, ces emballages compactables diviseront par 2 ou 3 le volume de poches de nutrition jetées chaque jour par les hôpitaux.

Autre application possible : les poches de recueil auxquelles l'extrusion/soufflage permettrait de conférer une géométrie épousant les formes du corps humain.

De son côté Yannick Célérier est convaincu que cette technologie résoudra aussi d'autres problèmes techniques qui n'avaient pas trouvé de solution jusqu'ici.

Des ambitions de développement mondiales

Pour l'heure, l'entreprise exploite un brevet en Europe, ce même brevet étant en cours d'enregistrement aux Etats-Unis. Elle a développé une machine réalisée selon son propre cahier des charges pour pouvoir tirer profit de ce brevet.

La machine est opérationnelle, elle fait actuellement l'objet d'essais et d'opérations de mise au point. La production devrait démarrer d'ici cet été, afin de livrer les premières commandes enregistrées.


www.nextis.fr

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi