Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Dossiers > Sous-traitance & Services

Du blanc pour la soudure laser

Publié le 23 janvier 2014 par Evelyne Gisselbrecht
Source : (Source : Treffert)

La soudure laser est devenue une méthode courante d'assemblage de pièces plastiques. Initialement, les couleurs possibles se limitaient au noir ou aux couleurs foncées. Grâce aux avancées du projet Polybright, il est désormais possible de souder au laser deux pièces plastiques blanc opaque ou de couleur claire.

Il y a toujours un lien entre la couleur des pièces et leurs propriétés optiques dans l'infrarouge, domaine utilisé pour la soudure laser, et le blanc opaque transparent restait le dernier défi à relever.

Pour que l'oeil humain identifie un objet comme blanc, il faut que la lumière visible soit complétement réfléchie à sa surface. C'est aussi le cas dans le proche infrarouge. La concentration en pigments dans les pièces transparentes au laser était donc limitée jusqu'ici et il fallait trouver un compromis entre couleur (opacité) et fonction (transmission). On obtenait alors généralement un blanc translucide de faible opacité.

Le dioxyde de titane est le pigment blanc le plus répandu mais en utilisant des lasers à 1,5µm au lieu de 0,8 ou 1µm, on peut réduire significativement la réflexion et augmenter la transmission. Il est alors possible d'augmenter la concentration en pigments et d'obtenir une opacité satisfaisante (cf photo). L’abaissement du taux de réflexion est également bénéfique dans la partie absorbante puisqu’on a besoin de moins d’additif et d’un laser moins puissant.

Précise et sans contact, la soudure laser est particulièrement intéressante dans le domaine médical car elle ne génère pas de particules. En utilisant ces nouveaux lasers et en maîtrisant les propriétés optiques des matériaux formulés, on peut dorénavant bénéficier d’un procédé de soudure stable pour toutes les couleurs.

Contact : Treffert SAS, F-57255 Ste Marie aux Chênes, www.treffert.fr, Pharmapack Europe : Stand 248

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi