Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Actualités de la profession > Associations régionales
Management > Etudes cliniques

Appel à projets pour les DM à base d’intelligence artificielle

Publié le 09 juin 2020 par Patrick RENARD
Source : ©iaremenko - stock.adobe.com

Bpifrance a lancé un AAP afin de soutenir les projets d’évaluation visant à démontrer l’utilité des DM implantables actifs (DMIA) ou des DM de diagnostic in vitro (DMDIV) à base d’intelligence artificielle. Plusieurs pôles de compétitivité s'investissent dans l'accompagnement des candidatures.

Lancé le 5 mai dernier et ouvert jusqu'au 1er décembre, cet appel à projets (AAP) entre dans le cadre du Grand Défi "Amélioration des diagnostics médicaux par l’intelligence artificielle" dirigé par le Secrétariat général pour l’investissement – Conseil de l’Innovation. Il concerne les projets monopartenaires ou collaboratifs, privés ou publics pouvant porter sur une technologie déjà sur le marché (avec marquage CE et/ou FDA) ou pas encore.

Dans les deux cas, le développement du dispositif doit être suffisamment abouti pour mener l’évaluation :

  • le développement de l’algorithme ne doit plus nécessiter de modification pour être évalué, et
  • les paramètres de l’algorithme doivent être figés.

Les résultats des projets devront directement permettre de justifier l'utilisation en pratique du dispositif testé.

Les projets lauréats recevront un soutien financier sous forme de subvention d’un montant compris entre 100 000 et 500 000 €, à hauteur des taux maximum prévus par la commission européenne, sur une durée de 12 à 36 mois.

Le cahier des charges peut être téléchargé en cliquant ici. Les dossiers de candidature sont à déposer exclusivement en ligne sur l’extranet des projets innovants collaboratifs de Bpifrance.

Se faire accompagner par un pôle de compétitivité

Pour cet APP, certains pôles de compétitivité s'investissent dans l'accompagnement des candidats. Ainsi, BioValley France réalisera une pré-sélection des candidatures les plus prometteuses qui accéderont, en lien avec les prestataires qualifiés, à l’accompagnement de la rédaction du protocole clinique des dossiers. Pour ce faire, il faudra retourner au Pôle de la région Grand Est, avant le 19 juin 2020 18:00, un dossier d'intention (10 pages max.) téléchargeable sur son site.

De son côté, Lyonbiopôle propose la prise en charge d’une prestation d’accompagnement méthodologique par un cabinet expert pour soutenir 4 à 5 projets dans la rédaction du synopsis d’étude clinique en amont du dépôt de dossier. Pour bénéficier de cet accompagnement, il faut également compléter et retourner un dossier, téléchargeable ici, au plus tard 1 semaine avant la date d’audition. Les deux prochaines sessions sont programmées les 3 juillet et 4 septembre 2020. Des sessions supplémentaires pourront être planifiées en fonction du nombre de projets à auditionner. Une pré-selection des dossiers sera réalisée par l’équipe opérationnelle Lyonbiopôle sur la base de l’adéquation des projets avec le cahier des charges de l’appel ciblé et les critères d’éligibilité. Pour les projets pré-sélectionnés, l'audition durera 20 min, suivies de 20 min de questions, devant le groupe technique Lyonbiopôle.

Le pôle Clubster NSL (Nutrition, Santé, Longévité) propose également de pré-sélectionner 4 à 5 projets via un processus court de sélection (courant juin) pour ensuite les accompagner via des prestataires externes, sur les aspects méthodologiques, statistiques et médico-économiques. Pour davantage de renseignements, contacter Maximilien Vanleene, Chargé de Projets collaboratifs.


www.bpifrance.fr, www.biovalley-france.com, lyonbiopole.com, pole-nsl.org

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi