Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Actualités de la profession > Evénements

Objets connectés et applications de santé, le 4 octobre à Dijon

Publié le 22 août 2016 par Patrick RENARD
Source : OCS Dijon

Le 2ème colloque dédié aux Objets Connectés et aux applications de Santé aura pour thème les conditions sociétales nécessaires au développement de ce marché. Un regard sociologique sera apporté sur l’émergence de ces nouvelles technologies au travers du lien médecin-patient.

Organisé pour la première fois en novembre 2015 par Dijon Développement, l’ARDIE et ses partenaires, le colloque OCS (Objets Connectés et applications de Santé) avait pour thème "Évaluation éthique et technologique". Un consensus avait émergé concernant la création d’un référentiel et d’une charte. Les participants avaient en effet manifesté le souhait de la création d’un label de qualité et de sécurité reposant sur une charte énonçant les principes fondamentaux que doivent respecter les objets connectés et applications de santé en matière de sécurité des données, de fiabilité des objets, et d’efficience de ces nouvelles technologies.

Vers un label de qualité et de sécurité ?

L’objectif est de parvenir à un document de consensus professionnel, validé par la CNIL (Commission Nationale Informatique et Libertés) et le CNOM (Conseil National de l’Ordre des Médecins) auquel les producteurs d’objets connectés de santé pourraient se référer afin de s’auto-certifier. Il serait ainsi possible de passer du système actuel de contrôle préalable à un système de contrôle a posteriori. Idéalement, cette démarche pourrait alors aboutir à une déclaration simplifiée avec engagement de conformité comme cela existe déjà dans d’autres domaines.

En introduction de la 2ème édition du colloque, qui aura lieu le 4 octobre à Dijon, le Dr François-André Allaert, directeur de CEN Biotech, reviendra sur ce consensus, le Dr Thebaut (HAS) présentera le référentiel de la Haute Autorité de Santé, et un débat suivra sur la pertinence de la voie à suivre.

La matinée se poursuivra sur le thème des conditions de développement du marché des OCS, avec les interventions de Madame Allard, sociologue ("Objets connectés et santé : de l’acceptabilité à l’appropriabilité") et de Mr Le Rhun de l'ARS de Bourgogne Franche-Comté ("ARS BFC / eTICCS – La place des Objets Connectés dans la coordination des soins en BFC"). Ces présentations seront clôturées par un débat sur les freins sociétaux et les solutions potentielles.

Success stories

L’après midi sera consacré aux réussites dans le domaine de la e-santé. Cette session s’articulera autour de présentations sélectionnées par le comité d’organisation suite à un appel à communications. Il y sera notamment question d'une application au service de la recherche clinique, d'une solution mobile pour la télémédecine d'urgence, d'hébergement de données de santé, de carnet de santé intelligent, d'un assistant de cicatrisation, d'un pilulier connecté et de l'IoT (Internet des Objets) au service du maintien à domicile.

Ce colloque est organisé sous le haut parrainage d'Emmanuel Macron, Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique.


ocsdijon2016.fr

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi