Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
DM innovants
Actualités de la profession > Vie des fabricants de DM

Hemerion Therapeutics obtient le prix de l’innovation thérapeutique

Publié le 15 février 2021 par Patrick RENARD
Source : Hemerion Therapeutics

Incubée à Eurasanté, la start-up Hemerion Therapeutics a développé une solution unique au monde pour les patients atteints d'un glioblastome, afin de prolonger significativement leur espérance de vie. Une innovation récompensée aux Trophées de l’innovation des Hauts-de-France.

Le glioblastome est une tumeur très agressive du cerveau. Chaque année, en Europe et aux États-Unis, ce cancer touche 25 000 patients qui décèdent, pour la plupart, dans les deux ans qui suivent le diagnostic. Les tumeurs sont souvent difficiles d’accès. Il est souvent impossible de les retirer complètement sans risquer de causer des dommages irrémédiables au cerveau. Or, les cellules résiduelles, pratiquement invisibles, sont susceptibles de provoquer des récidives. Les éliminer le plus possible permettrait de prolonger la vie des patients atteints de ce cancer. C’est ce qu’est en passe de réussir la technologie très prometteuse de la start-up Hemerion, qui vient de recevoir le prix de l’innovation thérapeutique aux Trophées de l’innovation Hauts-de-France.

La solution imaginée par les fondateurs d’Hemerion est d’employer une technique utilisée dans les pré-cancers de la peau : la thérapie photodynamique. Celle-ci consiste à accumuler dans les cellules cancéreuses une substance appelée photosensibilisateur. Lorsque ce dernier est activé par un certain type de lumière, il produit des substances toxiques qui détruisent la cellule tumorale. L’idée est donc d’introduire une fibre optique jusqu’à la zone du cerveau où le chirurgien a retiré la tumeur pour y diffuser de la lumière et ainsi activer le photosensibilisateur. Pour y parvenir, il est notamment nécessaire de réaliser une modélisation optique et mathématique poussée du positionnement de la fibre et du trajet de la lumière jusqu’à la zone. Cette technologie innovante s’appuie sur les recherches menées depuis de nombreuses années au laboratoire Oncothai (Université de Lille/Inserm/CHU Lille), en collaboration étroite avec des cancérologues, qui étendent peu à peu les domaines d’application de la thérapie photodynamique à de nombreux cancers (prostate, ovaire, plèvre, etc.).

Déjà lauréate du 22ᵉ concours national I-Lab en 2020 dans la catégorie Innovation médicale, Hemerion ajoute à son palmarès cette nouvelle distinction. Il faut dire que les résultats des premières études cliniques sont particulièrement prometteurs. Ils ont décidé Maximilien Vermandel, physicien médical, à quitter son poste au CHU de Lille et au sein du laboratoire Oncothai, pour lancer cette entreprise, soutenue par la fondation Université de Lille et incubée à Eurasanté.


www.univ-lille.fr, www.oncothai.fr

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi