Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Composants de manœuvre pour les équipements médicaux Référence en matière de composants standards pour l'industrie mécanique, Elesa propose une grande variété de produits en technopolymère et en métal conçus tout particulièrement pour les équipements du secteur médical. Lire la suite.
Sous-traitance & Services > Nettoyage

Cousin Biotech adopte le nettoyage au CO2 supercritique

Publié le 06 octobre 2020 par Patrick RENARD
Source : Cousin Biotech
Implant viscéral.

Concepteur et fabricant de dispositifs médicaux à base de textile, Cousin Biotech est reconnu pour sa volonté d’innovation, notamment en termes de procédés de fabrication. Dans ce cadre, la société s’est positionnée sur la mise au point du nettoyage au CO2 supercritique dans le but d’assurer la propreté de ses produits.

Dans son état supercritique, le dioxyde de carbone est aussi dense qu’un liquide avec des propriétés de transport proches de celles d’un gaz (source Cousin Biotech).

Le dioxyde de carbone (CO2) est qualifié de "supercritique" lorsqu'il est soumis à une température supérieure à 31,0°C et à une pression supérieure à 73,85 bar. Dans ce domaine, le CO2 présente un intérêt pour le nettoyage du fait de ses comportements "Liquid-like" et "Gas-like" faisant de lui un agent à haut pouvoir solvant avec une  diffusivité élevée. Par ailleurs, le CO2 supercritique a un effet biocide connu et reconnu dans la littérature.

Chez Cousin Biotech, l’aventure démarre en 2017 avec la volonté de réduire drastiquement la consommation d’éther, solvant utilisé dans le procédé actuel de nettoyage des implants. En effet, si son efficacité n'est plus à prouver, l'éther présente de nombreux inconvénients parmi lesquels sa dangerosité, son impact significatif sur l’environnement et le coût important associé à sa mise en œuvre (équipements ATEX).

Dans cette logique, le CO2 supercritique est un candidat idéal pour le nettoyage, notamment du point de vue environnemental. Son approvisionnement est simple, ses conditions de passage dans le domaine supercritique facilement atteignables et, bien que fortement recyclé dans le procédé de Cousin Biotech pour réduire cet aspect, le CO2 peut être évacué dans l’atmosphère sans problème particulier en qualité de fluide "zéro-déchet".

Accord entre Cousin Biotech et la start-up Lattice Medical En complément, le procédé de nettoyage au CO2 supercritique assurera à Cousin Biotech une augmentation de la traçabilité et de la répétabilité tout en réduisant la durée du traitement. En effet, une première validation, menée sur un dispositif médical de type Mesh en PET, a démontré qu'une heure de nettoyage au CO2 supercritique permet d’atteindre la même qualité de propreté que 24 heures de nettoyage à l’éther (voir les résultats de mesures ci-dessous selon la méthode décrite dans la norme NF S 94-167-5).

Spécification Non nettoyé Nettoyage actuel Nettoyage CO2 SC
% Résiduel d’ensimage [0,4 % – 0,6 %] [0,02 % – 0,04 %] [0,02 % – 0,04 %]

Cette validation est un premier pied à l’étrier avec pour objectif une finalisation en milieu d’année 2021 pour un démarrage des ventes de DM nettoyé écologiquement (sans eau ou sans solvant) à horizon 2022. Cousin Biotech s’activera prochainement à démontrer l’efficacité du procédé sur l’ensemble des matériaux utilisés pour la fabrication de ses dispositifs médicaux (PP, PLLA, Silicone…) dans l'optique d'un déploiement significatif de la technologie en 3 ans.

Vers la stérilisation au CO2 Supercritique ?

La généralisation du CO2 supercritique pour le nettoyage n’est qu’un premier objectif. Plusieurs projets sont en train de naître.

Le projet le plus ambitieux est de démontrer la possibilité de stériliser au CO2 supercritique. Dans ce cadre, Cousin Biotech s’est associé à Lattice Medical, Université d’Aix Marseille, Université de Lille et Greenchem Scientific pour monter le projet collaboratif FASTECO2. Ses objectifs sont de démontrer la faisabilité technique et industrielle de la stérilisation au CO2 supercritique sur des dispositifs médicaux à base de polymère et de proposer un projet de norme visant à ajouter le procédé à la liste de ceux utilisables pour la stérilisation.


www.cousin-biotech.com

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi