Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Equipements de production & Techniques de fabrication > Marquage et traçabilité

Passage à la loupe des paramètres laser en vue d’un marquage UDI conforme

Publié le 14 avril 2020 par Patrick RENARD
Source : Foba
Marquage laser d’une lame de scalpel en inox.

Foba a mis à la disposition du Centre d’Innovation et de Recherche (IFC) de l’école d’ingénieurs de Furtwangen (HFU) en Allemagne un équipement de marquage laser M2000-P doté d’un laser Y.0201. Le premier projet confié aux étudiants consistait à définir les paramètres laser de marquage d’instruments médicaux en inox. Des résultats qui, même s’ils doivent être ajustés à chaque application et à chaque type de matériau, peuvent s’avérer utiles aux fabricants d’implants et d’instrumentation.

Le projet confié aux étudiants de la filière "Génie des Matériaux" de la HFU était complexe : déterminer la combinaison des paramètres laser appropriés pour obtenir un marquage UDI conforme et résistant à la corrosion sur de l’acier 1.4021/X20Crt13. La résistance du marquage laser a été démontrée par un test en autoclave selon la norme DIN EN ISO 13402. Les incidences de la passivation ont été largement prises en compte. Rappelons que pour les instruments médicaux, la passivation est obligatoire après une opération de marquage sur l’inox pour éliminer les modifications de matière à la surface et assurer la résistance à la corrosion. Elle peut toutefois entraîner une altération du marquage.

Le projet a démontré qu’il était possible d’obtenir un marquage de codes Datamatrix reproductible et résistant à la corrosion en utilisant différentes combinaisons de paramètres. Pour cela, les codes Datamatrix ont été analysés sur le plan microscopique, macroscopique et à l’aide d’un équipement de test. Les codes Datamatrix ont également pu être lus sans problème par un appareil de mesure du noircissement après le test de corrosion et la passivation.

Les résultats présentés peuvent tout à fait constituer une base à l’adresse des fabricants d’instruments chirurgicaux et d’implants pour les aider à déterminer leurs propres paramètres laser. Cela tombe à point nommé à l’aube de la mise en application obligatoire du MDR, même si ces données devront être adaptées à chaque application, au matériau support et aux contraintes auxquelles il est soumis.

A terme, l’aptitude à déterminer les paramètres laser adaptés pourra être utile à d’autres études, par exemple dans l’optique de tests de corrosion plus approfondis, de la réduction du temps de marquage, ou du recours à d’autres matériaux. Compte-tenu de la multitude de métaux et de plastiques employés dans le secteur des technologies médicales, le champ de recherche autour du marquage laser est large, d’autant plus qu’il reste encore beaucoup de choses à découvrir sur le comportement détaillé des matériaux en surface.

Foba exploite également ces résultats pour développer son logiciel de marquage propriétaire, notamment la fonction "Parameter Expert" qui facilite à l’utilisateur la détermination des paramètres grâce à des valeurs préréglées adaptées à différents matériaux.


www.fobalaser.com

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi