Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Equipements de production & Techniques de fabrication > Logiciels

Industries de la santé et transformation numérique

Publié le 28 mai 2019 par Patrick RENARD
Source : Gorodenkoff Productions

L'avenir des principaux fabricants de dispositifs médicaux passe inéluctablement par la transformation numérique. L'éditeur de logiciels industriels PTC détaille dans cet article les enjeux de ce défi majeur et les axes à suivre pour le relever. 

Anne Chiron (crédit PTC).

Par Anne Chiron - IoT Sales Representative chez PTC

L’arrivée du numérique dans le secteur de la technologie médicale est en train de bouleverser le paysage concurrentiel et de mettre à l'épreuve les capacités d’adaptation de fabricants reconnus. Dans cet environnement dynamique où de nouveaux acteurs émergent, les économies de coûts ne suffiront pas. Le produit doit être adapté aux besoins changeants du marché. Les données sont le nouvel or noir : si elles ne sont pas exploitées intelligemment, elles n'ont aucune valeur.

Libérer l’innovation pour accompagner les nouvelles tendances

Représentant plus de 450 milliards de dollars US, le marché mondial de la technologie médicale est l'un des plus importants et des plus prometteurs économiquement. Sa croissance est stimulée à la fois par l’accélération des progrès technologiques mais également par de fortes tendances socio-économiques telles que le vieillissement de la société, l'autodétermination des patients, les progrès de la médecine de précision et le passage à une rémunération axée sur les résultats.

La miniaturisation, l'impression 3D, l'analyse de données et les appareils intelligents et connectés permettent désormais de développer de nouvelles approches pour personnaliser et améliorer considérablement l’expérience des patients. Ces technologies changent fondamentalement la façon dont les entreprises développent leurs produits, récupèrent l'information en provenance de leurs produits et améliorent la conception de ces derniers. Elles challengent les industriels dans leur capacité d’innovation et de transformation.

Peu d'industries sont aussi fortement réglementées que l'industrie de la santé. Cette dernière doit garantir que les produits sont développés et fabriqués selon des processus structurés, reproductibles et contrôlés. Malgré ces exigences strictes, le volume du marché et les possibilités technologiques attirent de plus en plus les "géants du numérique". Apple, par exemple, a homologué pour la première fois un dispositif médical aux États-Unis avec la nouvelle génération d'Apple Watch et l'électrocardiogramme (ECG) qui y est intégré. Google Fit promet également un soutien pour une vie plus saine et plus active.

Face à l’émergence de ces nouveaux acteurs mais aussi pour répondre à un besoin croissant de produits médicaux personnalisés - en petites séries voire en lot unique - et économiquement viables, l’innovation produit et les nouveaux modèles économiques sont des moteurs indispensables à la pérennité des entreprises, en particulier pour les plus établies d’entre elles.

Optimiser les processus de développement et de fabrication

Dans le domaine de la fabrication de matériel médical, de nombreux processus et étapes de fabrication sont encore réalisés manuellement ou gérés par différents systèmes d’information de production qui ne communiquent pas entre eux. Or, dans un contexte de pénurie de travailleurs qualifiés, cette méthode doit être  remise en question.

Les technologies numériques offrent de nombreuses possibilités d'optimisation de toute la chaîne des processus, depuis la phase de développement de produits jusqu’à l’entretien des dispositifs médicaux, en passant par la production. La mise en place d'un système de gestion du cycle de vie des produits PLM (Product Lifecycle Management) et ALM (Application Lifecycle Management) complet, par exemple, permet de regrouper les données issues de différentes sources dans un seul et unique référentiel. Il sert de base au développement de produits, à l'assurance qualité et à la gestion des normes et réglementations. Medtronic, l'un des leaders du marché de la technologie médicale, a réduit ses temps de développement de 8 à 12 % grâce à une numérisation poussée et à une intégration étroite des processus de développement produit.

Fondée en 1985, PTC est historiquement un éditeur de logiciels de CAO et PLM. L'entreprise, qui compte plus de 6000 employés dans 30 pays, a étendu son offre ces dernières années pour proposer aux entreprises des solutions permettant de tirer parti de la convergence des univers physique et numérique grâce à l'Internet des Objets, la réalité augmentée, l'impression 3D, le jumeau numérique et l'industrie 4.0.

Les dispositifs médicaux de haute précision doivent répondre à des exigences de qualité élevées en termes de fabrication, associées à des spécifications définies. La numérisation des processus de fabrication est donc primordiale pour les fabricants. Une approche intégrative est essentielle pour s'assurer qu’aucun détail important ne soit perdu entre le bureau d’études et la production. La connexion des machines et des systèmes à ce qu'on appelle l’IoT Médical (IoMT) permet de garder à tout moment une vue d'ensemble. Si les données machine sont désormais accessibles et peuvent être affichées dans leur contexte d'utilisation, elles sont aussi utilisées pour des analyses.

Des technologies comme le "machine learning" et l'intelligence artificielle (IA) exploitent ces données pour fournir des prévisions sur l’état des machines et des processus. Car le défi n’est pas seulement de collecter la donnée ; elle réside aussi dans l’exploitation et la valorisation de cette donnée. Un défi rencontré par Fresenius Medical Care. Aujourd’hui, grâce au simple traitement et à l'évaluation des données de production, l'entreprise est en mesure de comparer l'efficacité de différents systèmes et donc de prendre des décisions plus rapidement.

Le service devient numérique

La mise en réseau des dispositifs médicaux et la surveillance prédictive offrent une toute nouvelle expérience client et amènent les services à se réinventer. Les techniciens de maintenance peuvent réaliser des diagnostics à distance ou partager des instructions de réparation contextuelles pour réduire la fréquence et la durée des activités de maintenance. En numérisant ses processus de service, l'entreprise de technologie médicale Elekta s'est fixé comme objectif d'augmenter l'efficacité et de réduire les coûts de maintenance de ses produits. Grâce à la connectivité des produits, l'entreprise économise 20 % sur les appels de service et garantit une plus grande disponibilité des appareils.

L'utilisation de la réalité augmentée (AR) offre un véritable potentiel en termes de développement de services. La présentation visuelle des instructions - affichées pas à pas sur le produit - remplace les manuels volumineux et les listes d'entretien et accélère la formation du personnel sur le produit. Des entreprises comme Sysmex donnent à leurs clients la possibilité d'effectuer eux-mêmes certaines tâches de maintenance quotidienne sur leurs équipements de diagnostic. Tout comme le technicien qualifié, l'employé de laboratoire utilise une tablette qui affiche toutes les instructions étape par étape sur la vision de l’appareil concerné. Ainsi, on s’assure que les analyseurs hématologiques, par exemple, sont utilisés correctement et sont disponibles dans une large mesure. Toutefois si l’utilisateur a des questions, la technologie lui permettra d'être connecté à tout moment avec un technicien qualifié qui peut regarder le même écran à distance et le conseiller. 

La data au service de nouveaux modèles économiques

Les fournisseurs qui ont toujours construit leur business model sur la collecte et le traitement des données revendiquent de plus en plus le marché pour eux-mêmes. Les fabricants d’équipements médicaux établis ne pourront préserver leur compétitivité qu’en offrant de nouveaux services basés sur les données en provenance des produits, des utilisateurs et des patients. L'exploitation des données issues des appareils médicaux connectés pour la surveillance et l'optimisation peut être le point de départ pour enclencher cette transformation numérique.

Les fabricants d'appareils de laboratoire, par exemple, proposent déjà à leurs clients des applications qui fournissent, grâce au traitement de la donnée, des informations sur l'utilisation et les performances des appareils ainsi que des pistes d'optimisation de leur utilisation.

L'utilisation de l'intelligence artificielle (IA) peut aider à éviter de perdre la vue d'ensemble dans cette jungle de données. La grande force de l'IA est de pouvoir établir des modèles et faire des prédictions intelligentes là où les capacités cognitives humaines ne sont plus suffisantes. Les fabricants d’équipements d'imagerie médicale peuvent utiliser l'IA pour analyser les données d'image et aider les médecins à poser un diagnostic et à suivre un traitement plus rapidement et mieux. En étoffant leur offre, les fabricants ont un rôle tout à fait nouveau à jouer : ils passent du statut de simples fournisseurs de produits à celui de fournisseurs de services à valeur ajoutée qui peuvent être utilisés pour accroître l'efficacité des processus.

De tels services basés sur les données ouvrent également de nouvelles voies de communication avec les patients pour les fabricants de dispositifs médicaux et de systèmes d'administration. À l'avenir, les produits en réseau numérique viendront compléter les médicaments innovants afin de rendre les thérapies destinées aux patients plus ciblées, plus conviviales et plus efficaces. Le non-respect des prescriptions thérapeutiques, par exemple, fait grimper les coûts à des milliards de dollars chaque année parce que les patients ne prennent pas leurs médicaments correctement. Les aides numériques et les applications de type mHealth peuvent rappeler aux patients la prise de leurs médicaments et offrir un meilleur suivi médical, améliorant ainsi l’efficacité du traitement tout en facilitant la vie des patients.

Une source unique de données fiables pour soutenir l’innovation

De grandes quantités de données sont déjà à la disposition des entreprises. Avec l'augmentation du nombre d'appareils intelligents, on s'attend à ce que la croissance du volume de données se poursuive à l'avenir. Pour permettre aux fabricants de tirer des informations précieuses en temps réel sur l'état de leurs appareils ou le bien-être des patients, sur l'efficacité du produit tout au long de son cycle de vie mais aussi sur la nécessité d’opérations de maintenance, de réparation et de retour sur investissement, ils doivent comprendre les données et les évaluer en utilisant des procédures complexes d'analyse de données. Pour ce faire, une base de données fiable est indispensable pour faire émerger l’innovation. Là encore, les nouvelles technologies vont donner du sens à la masse colossale de données et les transformer en informations exploitables.

Les fabricants qui s’engagent sur un projet de transformation numérique doivent commencer pas à pas, et identifier les processus à améliorer. La méthode du Design Thinking peut libérer le potentiel d’innovation et optimiser le processus de conception des produits à partir de remontées terrain régulières des utilisateurs cibles.


www.ptc.com

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi