Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Composants > Electronique/optique
Actualités de la profession > Vie des fournisseurs

Un bel exemple d’engagement face aux enjeux sociaux et environnementaux

Publié le 06 juillet 2021 par Patrick RENARD
Source : Vlad
La labellisation THQSE niveau or récompense l'engagement d'une équipe dynamique, concernée par les enjeux du développement durable et de la santé environnementale.

Spécialisé dans le secteur des batteries médicales et industrielles, Vlad accélère son engagement dans la démarche de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) et de santé environnementale. L'entreprise a obtenu le label THQSE au plus haut niveau d’excellence : l’or.

L’industrie française modernise ses outils de production au moyen d'innovations numériques et de la robotique. Face à cette révolution industrielle, de nouveaux défis apparaissent, parmi lesquels celui de la production propre et responsable.

Il s’agit d’ailleurs de l’un des objectifs de la Loi PACTE (Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises), adoptée en 2019, qui pose les jalons législatifs pour la prise en considération des enjeux sociaux et environnementaux dans le développement économique des entreprises.

« L’enjeu environnemental dépasse l’industrie. Il est préférable de confier ce sujet aux entrepreneurs pour faire émerger une nouvelle économie positive », explique Jean-Louis Jarry, président de Vlad. « Nous avons toujours intégré des actions RSE au quotidien. Maintenant nous souhaitons aller plus loin pour anticiper le durcissement de la réglementation, mais aussi les attentes des salariés ou des consommateurs en termes de qualité, traçabilité, sécurité et respect des hommes et de l’environnement ».

La RSE : un levier de croissance

Un autre terme pour définir la RSE est la "performance extra-financière". Au-delà des résultats économiques, elle englobe le comportement de l’entreprise vis-à-vis de l’environnement, le respect des valeurs sociales, l’engagement sociétal, la gouvernance et le dialogue avec ses parties prenantes.

Certifiée ISO 13485, VLAD est une référence incontournable de l’énergie autonome dans le monde médical. Installée à Parçay-Meslay (37), l’entreprise est devenue leader en Europe dans la fabrication et la distribution de piles, accumulateurs et batteries. Ce savoir-faire s’est étendu à l’export avec plus de 80 pays adressés, ce qui permet à l’entreprise, qui emploie 75 collaborateurs, de générer près de 19,8 millions d’euros sur l’exercice 2020 (CA multiplié par 2 en 4 ans).

Fidélisation des collaborateurs, attractivité à l’embauche, renforcement de l’image de marque, économie d’énergie, circuits courts, filières locales... sont autant de pistes qui apportent des gains de productivité et favorisent la motivation.

« La majorité des appels d’offres, publics ou privés, évaluent les fournisseurs sur des critères de développement durable, tant au niveau de leur organisation que pendant l’exécution du marché », souligne Lionel Roget, Responsable des marchés Médical France. « La RSE a donc un impact direct sur les opportunités commerciales, avec un niveau d’exigence qui s’accroît. Même si, à ce jour, la meilleure offre de prix reste une condition essentielle pour l’attribution des marchés, demain l’engagement RSE sera le nouvel avantage concurrentiel ».

Le choix d'un label clair et précis

Norme ISO 26 000, Objectifs de Développement Durable de l’ONU, Global Reporting Initiative, Plan National Santé Environnement... les références liées au développement durable et à la santé environnementale sont nombreuses et peuvent égarer le public. C’est dans cette optique que l’agence Primum Non Nocere a décidé de créer le label de qualité THQSE (Très Haute Qualité Sanitaire, Sociale et Environnementale), quintessence des référentiels mentionnés adaptée à la vision empirique et à l’expertise des 12 années d’existence de l’agence.

« Après 10 années d’accompagnement sur le terrain, le besoin se faisait grandissant d’un label avec une vision complète des enjeux de la santé environnementale et de la RSE », explique Olivier Toma, Fondateur de l’agence Primum Non Nocere. « La multiplicité des outils spécifiques nous a amenés à développer ce label, pragmatique et exhaustif, pour répondre aux questions du public et valoriser les actions menées ».

Vlad a ainsi sélectionné le label THQSE pour :

  • L’expérience terrain de Primum Non Nocere dans le secteur sanitaire et médico-social, puisque 75 % de l’activité de Vlad concernent le secteur de la santé ;
  • La vision à 360 degrés des sujets RSE ainsi que la prise en compte de la santé environnementale dans la stratégie d’entreprise ;
  • L’accompagnement et le savoir-faire de Primum Non Nocere, tant pour sa démarche structurante, que pour sa méthodologie rodée.

La RSE Vlad: des actions au quotidien et un programme ambitieux pour l'avenir

La démarche RSE n’a de sens que si elle est collective. Ainsi, 30 collaborateurs se sont fédérés autour de la direction pour travailler sur 15 grands thèmes de la RSE : achats responsables, transports, social, qualité de l’air intérieur, énergie, eau, biodiversité, bâtiment, qualité, gouvernance/territoires et communication avec les parties prenantes externes...

Le personnel a mis en place de nombreux projets, parmi lesquels :

  • Évaluation RSE des fournisseurs,
  • 1 corbeille de fruits frais livrée par semaine,
  • Souscription à un contrat d’électricité verte,
  • Campagne d’arrêt du tabac par l’hypnose,
  • Eco-conception des produits,
  • Suppression des produits phytosanitaires,
  • Installation de ruches sur le site,

D’autres actions sont en cours pour continuer à rendre le modèle de développement Vlad toujours plus éco-responsable.

Structuration de la filière des dispositifs médicaux en Centre-Val de Loire

« Tout ce que nous réalisons est fait pour tendre vers "l’entreprise à missions" et "les territoires à missions" », explique Jean-Louis Jarry. C'est ainsi que Vlad est devenue "entreprise volontaire" et a inscrit en 2020 sa Raison d’être dans les statuts de la société pour intégrer cette dimension. A savoir « Développer des solutions d’Énergie autonome en respectant l’environnement, le territoire et en veillant au bien-être de nos Collaborateurs autour de nos valeurs : Responsabilité, Engagement, Vérité, État d’esprit, Solidarité. »

Des actionnaires eux-mêmes engagés

On notera que Capital Croissance, fonds d'investissement actionnaire de Vlad, est lui-même un acteur engagé en matière de responsabilité sociétale des entreprise. Pour chacun de ses investissements, il met en place un plan d'actions en faisant appel à l’agence Primum Non Nocere pour établir des audits RSE des TPE/PME dans lesquelles il souhaite investir. « Le but est notamment de faire évoluer les mentalités des entrepreneurs en démontrant la création de valeur que la RSE induit », explique Sami Chayeb, Associé Edelweiss Club chez Capital Croissance.

THQSE est un label de qualité multisectoriel, qui donne lieu à des déclinaisons dans les domaines sanitaire, de la culture, du médico-sodial, des TPE/PME, en intégrant la responsabilité sociétale et la santé environnementale. Son but est d'améliorer la qualité de vie au sein d'une entreprise, d'augmenter ses performances, de co-construire une vision à long terme, de structurer la démarche, de limiter les impacts environnementaux, d'essaimer les bonnes pratiques, de valoriser les actions, de mettre en réseau les acteurs, et bien sûr de reconnaitre les efforts des entreprises qui s'engagent. « Primum Non Nocere a pu lancer cette dynamique en France avec l'organisme cerficateur Socotec, gage de transparence, légitimité et indépendance », précise Olivier Toma, Fondateur de l'agence.

THQSE, c'est aujourd'hui un réseau de plus de 600 établissements en France, avec un démarrage en Belgique et en Suisse dans le but de devenir un label francophone.

Concernant Vlad, Olivier Toma qualifie de colossal le travail mené par toute l'équipe. "Le score THQSE est passé de 61/100 à 93/100 en quelques mois. C'est exceptionnel," précise-t-il.

De son côté, la banque publique Bpifrance, également actionnaire de Vlad, accompagne l'entreprise depuis plus de 5 ans. Pour Guillaume Mortelier, Directeur exécutif en charge de l'accompagnement chez Bpifrance, « ce qui caractérise Vlad, c'est sa capacité à s'engager. C'est vrai en matière de RSE mais pas seulement. Une fois un objectif fixé, les dirigeants structurent leur démarche, vont chercher l'expertise nécessaire, mettent en place un plan d'actions et passent à sa mise en œuvre. C'est ce qui s'est produit ces dernières années avec l'enchainement de travaux sur la stratégie, la performance opérationnelle, l'industrie du futur, l'international, etc. Vlad est une entreprise modèle qui s'inscrit dans son territoire et dans son rôle sociétal. On l'a vu dès le début de la French Fab avec le montage par Jean-Louis Jarry d'une communauté destinée à redynamiser l'industrie française. C'est le cas aussi avec la création du Coq Vert, une communauté d'entrepreneurs engagés dans la lutte contre le dérèglement climatique, qui est pour nous fondamentale. » Particulièrement avancé sur le sujet, Vlad a d'ailleurs été désigné comme "Eclaireur de la communauté du Coq Vert". Par ce biais, l'entreprise s’engage à promouvoir la démarche RSE auprès de son Territoire, de favoriser les échanges de bonnes pratiques et d’accélérer la transition environnementale et énergétique.

Rappelons que Bpifrance s'est engagé sur un plan climat que la banque a annoncé l'an dernier. Celui-ci vise à travailler en profondeur l'empreinte carbone, et plus généralement l'empreinte climat, des entreprises françaises. « L'un des objectifs de ce plan est de donner aux PME la capacité de se transformer pour répondre aux enjeux sociétaux et environnementaux, et d'anticiper ainsi une évolution réglementaire qui arrivera immanquablement et le renforcement de l'attente des clients dans ce sens. Sans parler de celle des collaborateurs », explique Guillaume Mortelier. « Cela passe par des dispositifs d'accompagnement. C'est ainsi qu'on a travaillé ensemble avec Vlad autour de sa stratégie RSE ».

 


www.vlad.fr

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi