Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Actualités de la profession > Vie des entreprises

Le Cetim et Mica s’associent pour créer une plate-forme dédiée aux DM implantables

Publié le 23 juin 2015 par Patrick RENARD
Source : Cetim
Laboratoire de biomécanique du Cetim, inauguré le 17 juin 2015 à Saint-Etienne.

En réunissant leurs compétences et plus de 80 scientifiques pluridisciplinaires, le centre technique Cetim et l'institut de recherche Mica proposent une nouvelle structure nommée IGI-Tech. L'objectif est d'apporter des solutions sur-mesure aux industriels du DM implantable, de la conception jusqu'aux tests cliniques.

A peine vient-il d'inaugurer son laboratoire de biomécanique, que le Cetim annonce la création d'une nouvelle plate-forme de haute technologie, en association avec Mica (Materials Institute Carnot Alsace). Et là encore, il s'agit de répondre aux besoins des industriels du DM implantable. Mais la démarche est de plus grande envergure. Elle consiste à structurer une offre de solutions sur-mesure complètes, en s'appuyant sur les compétences des deux partenaires (tous deux labellisés "Institut Carnot").

Ces compétences concernent la formulation des matériaux, l'aide à la conception et à la simulation, les procédés innovants, les essais et tests en tous genres, le nettoyage, la stérilisation, la production pilote, les études de biocompatibilité... pour n'en citer que quelques-unes. Les industriels vont ainsi pouvoir bénéficier d'un accompagnement sur l'ensemble des étapes de validation de leurs implants.

Dès l'étude de concept

L'accompagnement commence dès l'étude de concept, avec l'utilisation d'une méthodologie innovante pour piloter la conception. La conception du produit inclut le choix des matériaux dans toutes les morphologies possibles, l'amélioration des propriétés par fonctionnalisation et la validation des caractéristiques. Vient ensuite le choix du procédé. Il peut s'agir de forgeage, d'usinage, de mise en forme des polymères et composites ou de fabrication additive sur métal ou polymère. A cela s'ajoutent les traitements comme la micro/nanostructuration de surface, l'electrospinning, le nettoyage (plasma, laser, CO2 supercritique...), les dépôts multicouches...

Une fois le ou les procédés choisis, c'est au tour de la validation in vitro. Pour ce faire, IGI-Tech dispose de techniques de caractérisation de pointe pour des analyses chimiques et mécaniques complètes.

Jusqu'aux essais cliniques et au suivi des produits en cours de vie

Mais l'éventail de services ne s'arrête pas là, car grâce à Mica, les fabricants pourront bénéficier d'études pré-cliniques (in vivo) et d'essais cliniques avec des équipes de chirurgiens, experts dans les domaines de l'orthopédie, l'ORL, le dentaire, le vasculaire et l'infantile.

Quant à l'industrialisation, IGI-Tech propose de s'impliquer dans l'intégration des procédés (choix des équipements, formation, plates-formes partagées), leur qualification et la mise sous processus. L'offre s'étend encore au-delà avec l'accompagnement à l'élaboration du dossier technique en vue du marquage CE, et même le suivi des produits en cours de vie (analyse de défaillance, essais de suivi de production...).

Pour tout types de DM et biomatériaux

L'éventail des DM et biomatériaux concernés se veut large puisqu'il inclut les orthèses et prothèses en tous genres (dentaire, ORL, cardiologie, orthopédie...) mais aussi les pansements intelligents, les biomarqueurs de diagnostic, les biomatériaux de comblement osseux, les bas de contention, des biocapteurs, les stents...

A tout cela s'ajoutent d'ailleurs les instruments et matériaux innovants pour l'environnement thérapeutique.

Exemples de projets

Comme on a pu le voir récemment avec Horuscare, le Cetim propose ses services depuis quelque temps déjà aux industriels du DM implantable. La plate-forme IGI-Tech va en fait permettre de structurer ces services pour aboutir à une offre complète, intégrant les moyens et les compétences de Mica, notamment en matière d'études de biocompatibilité, de matériaux innovants et d'études cliniques.

Parmi les réalisations passées les plus remarquables, on peut citer le larynx artificiel en titane de la société Protip, la réalisation par laser d'un implant palatin en alliage de titane, ou encore la re-conception d'une orthèse pour le traitement de l'apnée du sommeil (Laboratoires Narval). Dans ce dernier cas, le changement du procédé de fabrication a permis, grâce à la fabrication additive sur mesure, de réduire le nombre de composants de 22 à 4.

Pour obtenir davantage de précision, deux contacts possibles : marc.heinrich@uha.fr et yanneck.suchier@cetim.fr.


Cetim, F-42000 Saint-Étienne, www.cetim.fr

Mica, F-68057 Mulhouse , www.carnot-mica.fr

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi