Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Prestations & Services > Traitement de surface

Un traitement par plasma pour améliorer la mouillabilité des écouvillons

Publié le 02 février 2021 par Patrick RENARD
Source : IntCo

Spécialiste de l'activation de surface par plasma, IntCo nous rappelle les vertus de ce traitement, qui se révèle particulièrement utile dans le cadre du fameux test PCR destiné au diagnostic de la COVID-19. Il permet en effet d'améliorer sensiblement la mouillabilité des écouvillons, et de faciliter ainsi le prélèvement.

Il est souvent difficile d’obtenir rapidement un échantillon exploitable sur un écouvillon lors de l’exécution d’un test COVID-19 ou d'une autre pathologie. Pour que le prélèvement soit plus efficace, plus rapide et donne des résultats plus fiables, il convient que l'écouvillon absorbe plus de sécrétions sur les muqueuses. Pour ce faire, il suffit d'augmenter sa mouillabilité à l'aide d'un traitement plasma.

En activant un écouvillon par plasma au cours du processus de fabrication, on augmente son énergie de surface, de façon à la rendre supérieure à celle de la cavité nasale du patient. Cette différence d'énergies de surface permet d’obtenir un échantillon de sécrétions plus important en un minimum de temps.

La vidéo ci-dessous montre la simplicité du processus à mettre en œuvre et la différence d’adsorption en temps réel entre l’écouvillon traité et le témoin.

Les résultats mettent en évidence l'impact du traitement sur la mouillabilité : l’écouvillon activé absorbera quatre fois plus d’échantillon qu’un écouvillon non traité pour un temps de contact équivalent avec le milieu biologique.

Après traitement plasma, les écouvillons conserveront leurs caractéristiques durant la durée de vie prévue par le fabricant pour le kit de prélèvement. En d'autres termes, l’écouvillon activé par plasma gardera les mêmes propriétés et permettra une augmentation du recueil d’échantillon sans préemption.

Des résultats validés par un laboratoire indépendant

Un test a été effectué sur la mouillabilité et l’adsorption de l’ARN de Sars-COV-2 sur des écouvillons traités plasma et des écouvillons non traités. Il confirme la multiplication par quatre du liquide absorbé. Et pour les résultats de l’adsorption ARN, toutes les détections de la souche sont positives. Le but était de vérifier que les écouvillons traités restituaient correctement l’ARN et ne le piégeaient pas irréversiblement dans les fibres.

En conclusion, le traitement plasma permet d'augmenter la sensibilité des tests.

Basé à Trappes (78), IntCo tient à disposition le rapport du laboratoire indépendant relatif à ces tests. L'entreprise, qui distribue les équipements du fabricant allemand Diener en France, est en mesure de réaliser des traitements sur des pièces pour essais et validations.


www.traitement-plasma.fr

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi