Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Sous-traitance & Services > Electronique/optique, Plasturgie

Une électronique miniaturisée et protégée pour le médical

Publié le 13 janvier 2020 par Patrick RENARD
Source : Turck Duotec
L'exigence de miniaturisation et de protection de l'électronique est particulièrement sensible dans les dispositifs d'endoscopie.

Spécialisé dans l'électronique miniaturisée et surmoulée pour le secteur médical, le fabricant suisse Turck duotec propose ses services pour développer et fabriquer des capteurs et modules capables de résister à 3000 cycles d'autoclavage.

L'électronique utilisée dans certains dispositifs médicaux doit pouvoir résister à des situations susceptibles de la dégrader, comme le contact avec certains liquides ou des contraintes mécaniques. C'est le cas lors de l’utilisation du DM par le chirurgien en salle d’opération ou durant le processus de stérilisation. Les effets de cette dégradation ne sont souvent pas immédiats. C’est pourquoi, il est essentiel de soigner la fiabilité de la technologie et du processus de fabrication. Par ailleurs, la place disponible pour l’électronique est souvent très restreinte. Il s’agit de miniaturiser à la fois l'électronique et sa protection sans compromettre la sécurité et en optimisant les coûts. Cet aspect économique concerne particulièrement les dispositifs médicaux à usage unique.

Pour répondre à ces exigences, Turck duotec fournit un service complet comprenant la miniaturisation et la protection de l’électronique. L’entreprise propose une large gamme de procédés de protection tels que le vernissage, le laquage ou le résinage. Ceux-ci sont complétés par le surmoulage direct de l’électronique, un procédé d'injection qui consiste à utiliser un polymère pour enrober une carte électronique. Le procédé offre une très haute précision de positionnement de la carte à l’intérieur du boîtier plastique injecté autour de celle-ci.

Carte électronique surmoulée.

Le surmoulage présente l’avantage d’une protection complète contre des effets mécaniques ou l’intrusion de produits chimiques sous forme liquide voire gazeuse, tout en préservant un encombrement très faible. L’épaisseur de paroi de protection peut en effet être inférieure à 0,5 mm, localement.

Le type de polymère est déterminant pour les performances. Des essais démontrent que les colles thermofusibles, couramment proposées, comportent des limites au niveau de la résistance chimique notamment. C'est pourquoi, Turck duotec propose plusieurs compounds en thermoplastique ou thermodurcissable adaptés à différentes situations, allant de matières transparentes avec une interface étanche jusqu’à des matières hautement résistantes chimiquement et aux températures élevées (au-delà de 130°C).

Les premiers capteurs et modules électroniques autoclavables jusqu’à 3000 cycles développés et fabriqués par Turck duotec ont été introduits sur le marché dans le domaine de l’endoscopie et des outils motorisés chirurgicaux. Il existe aussi des solutions d'éclairage 3D miniaturisé à base de LED avec alimentation intégrée, qui permettent de positionner la source de lumière à proximité directe de la "zone de travail" des outils motorisés.

Parmi les dernières nouveautés en matière de surmoulage chez Turck duotec, il est maintenant possible d'étanchéifier une électronique comprenant des fils en PTFE (Teflon) jusqu’à l’autoclavabilité. Le procédé est en passe d’être étendu à des connecteurs métalliques.

Pour illustrer les possibilités du surmoulage, Turck duotec a développé le démonstrateur Latooyete, un enregistreur de température autonome communicant sans fil avec une application sur smartphone. Le dispositif est alimenté par une batterie intégrée dans le surmoulage tout en étant recyclable.

A voir sur le Stand 10.0.516 de MedtecLive 2020.


www.turck-duotec.com

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi