Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Sous-traitance & Services > Plasturgie

MIP Medical et Robocath associés pour un DM innovant en cardiologie

Publié le 24 janvier 2018 par Patrick RENARD
Source : MIP Medical
Consommable intégré au robot R-one de Robocath.

Le plasturgiste MIP Medical et la start-up Robocath ont conjugué leurs expertises au service de la santé, en co-développant le consommable associé au robot R-one, qui vise à protéger les cardiologues des rayons X lors des angioplasties.

Basé dans la Sarthe, MIP Medical est spécialiste de l’injection de pièces plastiques en salles blanches ISO7 et ISO 8 pour les secteurs médical, pharmaceutique, diagnostic, vétérinaire… L'entreprise dispose de 25 presses à injecter de 40 à 400 tonnes de force de fermeture. Elle accompagne ses clients dans la conception des pièces plastiques injectées, la réalisation de moules, le moulage et surmoulage, jusqu’au marquage CE. Certifié ISO 13485 et satisfaisant à la norme ISO 15378, MIP Medical assure également des opérations de parachèvement en salles blanches telles que l’assemblage, la découpe de film, la soudure ultrasons, la tampographie, le thermo-scellage d’opercules sur blisters…

Basée à Rouen (27), Robocath conçoit et développe des solutions robotiques innovantes destinées à améliorer la prise en charge des procédures endovasculaires. Ces procédures sont effectuées notamment dans le traitement des maladies vasculaires. Parmi elles, l'infarctus, première cause de décès au monde.

La start-up a développé une plateforme robotique (R-one) destinée à protéger les cardiologues des rayons X utilisés pour l’exploration des artères lors des interventions d’angioplastie (dilatation des artères et pose de stents). R-one est composée d'une station de contrôle intégrée avec paravent plombé et unité de commande, et le robot proprement dit. Celui-ci permet la pose précise, à distance, du fil guide et du cathéter et une navigation sécurisée des instruments dans le système vasculaire.

Le fil guide et le cathéter sont tous deux introduits dans le robot et pénètrent dans le système vasculaire grâce à la télémanipulation effectuée par le cardiologue depuis la station de contrôle intégrée. Des joysticks permettent de contrôler et de sécuriser la progression de ces instruments au sein du système vasculaire jusqu’à la lésion à traiter.

MIP Medical a participé avec Robocath au développement et à la qualification du consommable qui est en contact avec les dispositifs manipulés par le robot. L'entreprise réalise maintenant la production des pièces plastiques moulées ainsi que toutes les opérations d’assemblage.


mip-packaging.net, www.robocath.com

Mots-clés :

A lire aussi