Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Prestations & Services > Plasturgie

Marquage holographique de pièces plastique pour empêcher la contrefaçon

Publié le 14 décembre 2021 par Patrick RENARD
Source : Morphotonix

Spécialisé en injection plastique, le groupe suédois Rosti a établi un partenariat avec la société suisse Morphotonix pour permettre à ses clients du secteur médical de se protéger efficacement contre la contrefaçon. La solution mise en œuvre : un procédé de nano-gravure physique qui permet d’obtenir des motifs diffractifs d’une précision de 130.000 dpi, immédiatement authentifiables et impossibles à copier.

Les composants en matière plastique destinés à être intégrés dans des dispositifs médicaux doivent se conformer à des règles très strictes pour garantir la sécurité de l’utilisateur. Pourtant, les contrefacteurs parviennent parfois à introduire des copies de ces produits sur le marché, ce qui peut représenter un risque sérieux.

Veronica Savu (source Morphotonix).

Pour aider ses clients à lutter contre ce fléau, Rosti a décidé de travailler en collaboration avec Morphotonix, une spin-off de l’EPFL, dirigée par deux femmes : Veronica Savu et Vaida Auzelyte qui bénéficient de 40 ans d’expérience cumulés dans le domaine des nano- et microtechniques. Elles ont mis au point une technologie d’intégration de motifs sécuritaires multi-niveaux directement dans l’emballage ou dans le produit, sans incidence sur la pureté du matériau et sans recours à aucun additif. Ces motifs permettent une authentification immédiate par diffraction.

Une précision submicronique

Le principe est simple : il suffit aux injecteurs de faire parvenir leurs inserts métalliques ou leurs matrices à Morphotonix qui effectue l’opération de nano-gravure du motif. Lors du moulage (injection, thermoformage, thermoscellage ou soufflage), le motif intégré dans le moule est ensuite répliqué sur la pièce plastique. Cette technologie, brevetée par Morphotonix en 2012, consiste à graver dans le moule ou l’insert des microstructures capables de réfléchir la lumière. Elle permet de reproduire n’importe quelle couleur sur une surface courbe ou inclinée, les couleurs étant fonction de la dimension des microstructures. « Nous travaillons à une précision submicronique », indique Veronica Savu, « alors qu’en gravure laser, on ne peut descendre qu’à une précision de 50 µm environ. »

Cette innovation « plug and play », dont l’empreinte carbone est très faible, ne nécessite aucun ajustement des paramètres d’injection ni du cycle de production. Elle résiste à un million de cycles d’injection. La seule exigence requise est la qualité de surface initiale de l’insert : un poli miroir.

Mark Wrigley (source Rosti).

Un acteur clé du marché de la plasturgie

« La question de la sécurité est devenue un sujet capital chez Rosti et collaborer avec Morphotonix est un élément important de notre lutte anti contrefaçon, » précise Mark Wrigley, Senior Vice-Président des ventes et du marketing au sein du groupe suédois, basé à Malmö.

Fondé en 1944, Rosti emploie 3.200 personnes réparties sur 8 usines en Europe et en Asie. Le groupe a établi plusieurs laboratoires dédiés à l’innovation numérique en Pologne et en Chine, un troisième site étant en cours d’installation à Boston aux Etats-Unis pour le développement rapide de projets dans le médical et la pharma. Rosti a notamment mis au point en 2020 un kit de test de détection du COVID en 15 minutes pour le compte d’une société américaine.


www.rosti.com, www.morphotonix.com

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi