Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Sous-traitance & Services > Plasturgie

L’expertise d’un plasturgiste au profit de la chirurgie vasculaire

Publié le 09 mars 2020 par Patrick RENARD
Source : MIP Medical Plastic

Le plasturgiste Mip Medical Plastic et le fabricant français de lasers LSO Medical ont collaboré de façon étroite pour améliorer les performances et l’ergonomie des consommables à usage unique pour le traitement laser endo-veineux (EVLT).

Basé dans le département du Nord (59), LSO Medical est leader mondial dans le domaine de la chirurgie vasculaire et de l’occlusion veineuse par laser. Disposant d’une expertise unique dans l'interaction laser/tissu pour développer des produits de haute technologie, l'entreprise apporte des solutions thérapeutiques innovantes à destination des médecins et chirurgiens vasculaires du monde entier. Elle a récemment fait breveter le dispositif SnakeBack, fruit de ses récents travaux de recherche et développement, qui consiste à guider une fibre à tir laser radial à l’intérieur du système vasculaire afin d’occlure définitivement les veines pathologiques.

Parmi les défis techniques à relever, SnakeBack nécessitait la mise au point de pièces plastique injectées de haute technicité et de qualité reproductible, dans le respect d'un cahier des charges exigeant. Pour ce faire, le fabricant a fait appel à MIP Medical Plastic, spécialisé dans l'injection et l'extrusion plastique en salle propre ISO 7 et ISO 8 pour le secteur médical, pharmaceutique et diagnostique.

Basé dans la Sarthe (72) et dans Eure (27), MIP Medical Plastic dispose de 25 presses à injecter de 50 à 400 tonnes de force de fermeture et de 10 lignes d’extrusion de tubes et profilés. L'entreprise accompagne ses clients dans la conception des pièces plastiques injectées et extrudées, la réalisation des outillages, le moulage, les qualifications QI-QO-QP jusqu’au marquage CE. Certifiée ISO 13485 et satisfaisant à la norme ISO 15378, elle assure également des opérations de parachèvement en salles propres telles que l’assemblage, la découpe de film, la soudure (classique et ultrasons), la tampographie et le conditionnement des dispositifs médicaux en blister rigide ou souple.

Les bureaux d'études des deux entreprises ont travaillé de concert autour du SnakeBack afin d'optimiser un ensemble de pièces de préhension, guidage et manipulation pour l'injection grande série, tout en garantissant les spécifications de performance du dispositif attendues. Les équipes se sont assurées du respect des réglementations en vigueur, et tout particulièrement de la sécurité de fonctionnement du dispositif. Leur travail conjoint a considérablement réduit le temps d'homologation.


mip-medical-plastics.com

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi