Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Prestations & Services > Plasturgie

Injection plastique en salle blanche

Publié le 04 septembre 2021 par Patrick RENARD
Source : ODC Industries

Fabricant français de dispositifs médicaux, principalement dans le domaine de l’ophtalmologie, ODC Industries exploite aussi en sous-traitance ses 4 presses à injecter 100 % électriques et sa salle blanche ISO 7 à la pointe de la technologie.

Fondée en 2014, la société ODC Industries s’est installée à Ploërmel, en Bretagne, pour fabriquer des dispositifs et des accessoires médicaux. Certifiée ISO 13485, l’entreprise dispose de toutes les compétences pour répondre aux exigences médicales, en conformité avec le nouveau règlement européen.

Son bureau d’études développe des projets R&D pour ses clients, de l’étude à la conception de prototypes. L’optimisation de la production des pièces plastiques est une étape importante dans l’industrialisation de ces projets.

ODC Industries s’implique dans une démarche environnementale pour la production de ses dispositifs médicaux et souhaite s'orienter vers une production biodégradable. Dans son atelier de 1800 m², l’injection des pièces médicales est réalisée par 4 presses électriques de 55 à 110 tonnes. Sa salle blanche de 170 m² permet des opérations d’assemblage et de packaging des différents produits.

ODC Industries a développé sa propre gamme d’injecteurs ErgoTouch pour les opérations de la cataracte. Produits entièrement sur son site breton, ces dispositifs sont commercialisés dans le monde entier. En parallèle, la société fabrique des dispositifs médicaux en sous-traitance, pour le compte de ses clients. Elle répond à des commandes de petits lots de pièces ainsi que de grandes séries jusqu’à un peu plus d’un millions de pièces.

L’entreprise emploie 12 salariés et recherche continuellement de nouveaux collaborateurs. Son système qualité et la formation continue de ses collaborateurs lui permet de garantir une production de qualité.


www.odc-industries.com

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi