Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Dossiers > Management

Un type de PLM qui donne vraiment des résultats

Publié le 25 juin 2013 par Evelyne Gisselbrecht
Source : (Source : Autodesk)

Les processus définissant les opérations de commercialisation et maintenance de produits sont de plus en plus complexes et fragmentés. Les informations liées au design et aux processus obligent les décideurs et leurs équipes à les trier, classer et gérer tout au long du cycle de vie des produits.

Selon le cabinet d’analystes Gartner, le PLM (Product Lifecycle Management) est une discipline qui consiste à gérer des produits et des portefeuilles de produits à travers leur cycle de vie, de leur conception jusqu’à leur retrait du marché, afin de créer de la valeur ajoutée tant pour les entreprises que pour leurs partenaires et leurs clients. Lorsqu’un projet de PLM est abouti, il peut offrir une cartographie numérique à 360° très performante des informations et des processus, afin que la bonne information soit accessible lorsque le besoin s’en fait sentir et à partir de n’importe quel endroit. Malheureusement, à ce jour, la majorité des fournisseurs de PLM ne parvient pas à exploiter de façon satisfaisante tout le potentiel d’un tel concept.

Une alternative tournée vers le Cloud

En février 2012, Autodesk a lancé PLM 360 : une solution complète et dans le Cloud destinée à toute l’entreprise qui prend en compte l’ingénierie, la gestion des processus métiers, la gestion des plannings et des projets, le lancement de nouveaux produits et offre des fonctionnalités de contrôle de la qualité et de la conformité. La faiblesse des coûts d’entrée et des dépenses de fonctionnement de la collaboration dans le Cloud en fait une option nettement plus abordable en éliminant les dépenses inutiles en capital ainsi que celles liées au déploiement. De nombreuses industries utilisent déjà des applications Cloud pour collaborer avec leur chaîne logistique, leurs unités d’approvisionnement ou de fabrication.

Pourquoi un PLM dans le Cloud ?

Le secteur médical est, en particulier, le segment type qui peut tirer le plus grand profit du PLM dans le Cloud. La quantité d’informations que les entreprises médicales doivent gérer lors du lancement d’un produit sur le marché est vraiment phénoménale. Chaque aspect du produit – et chacune des modifications opérées – doit être minutieusement documenté afin de garantir sa conformité avec les autorités de régulations, comme la FDA (Food & Drug Administration) ou l’ISO (International Standards Organization).

Chaque étape du processus peut ainsi être définie et planifiée à l’avance : de la création de la fiche référence d’un produit jusqu’aux tests de validation, de la création d’un dossier d’approbation Investigational Device Exemption (IDE) ou 510(k), jusqu’au suivi de chaque modification de conception réalisée après la commercialisation du produit, tout suit un protocole standardisé.

Pour l’ensemble des entreprises du secteur médical, la gestion du cycle de vie des produits dans le Cloud contribue à rationaliser les processus métier pour optimiser l’efficacité du développement du produit, améliorer sa rentabilité, et en fin de compte, augmenter aussi sa qualité.

Auteur : Brian Roepke, directeur des activités PLM chez Autodesk

Contact : Autodesk Service Clients, F-75013 Paris, www.autodesk.com

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi