Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Equipements de production & Techniques de fabrication > Travail des métaux

Les vertus de l’usinage par ultrasons

Publié le 01 mars 2016 par Patrick RENARD
Source : DMG Mori

Sauer DMG Mori a mis au point une nouvelle génération de centres d'usinage à base d'ultrasons. Une technologie qui permet de fraiser, rectifier et percer une gamme étendue de matériaux en préservant les matières et surfaces ainsi que la durée de vie des outillages.

Inventé par M Sauer il y a quarante ans, l’usinage Ultrasonic consiste à générer des micro-oscillations au sein d'un porte-outil  à des fréquences variant de 20 à 50 kHz et dont l’amplitude est de quelques microns. L’outil est ainsi soumis à un double mouvement : rotatif et oscillatoire.

Cette technologie permet d’usiner des matériaux très durs comme le diamant et la céramique, grâce à des efforts axiaux réduits de 30 à 40%. Par ailleurs, les micro-percussions préservent les matières et surface ainsi que la durée de vie des outillages. Ils permettent aussi d’aller plus vite (gain de 30% en moyenne) par rapport à un usinage conventionnel.

Rachetée par DMG Mori au début des années 2000, la société Sauer propose plusieurs tailles de machines, qui démarrent avec l’Utrasonic 10, centre d’usinage CNC 5 axes compact, adapté à la fabrication d’implants dentaires. Mais la technologie peut en fait être mise en œuvre sur la plupart des centres d’usinage verticaux du groupe.

Avec la première génération les applications portaient essentiellement sur le fraisage et la rectification, pour la céramique, le diamant et les matériaux durs. Dans le domaine médical, l'entreprise I-Ceram s'est équipée du modèle Ultrasonic 20 qui lui a permis de fabriquer le premier sternum en céramique poreux, implanté avec succès l'an dernier au CHU de Limoges (article à paraitre dans le numéro 2 du magazine). Ce type de machine est également utilisé pour la fabrication d'implants dentaires (Zfx, Mack Dentaltechnik, Bruler Biospin...).

Une seconde génération de machines Ultrasonic vient tout juste de voir le jour, inaugurée avec le modèle Ultrasonic 20 Linear. Cette nouvelle version se caractérise par une augmentation importante des performances (amplitude de 10 µm, rotation jusqu’à 50.000 trs/min en mode Ultrasonic ou 60.000 trs/min en mode UGV, qualité de surface Ra < 0,1 µm…) pour un encombrement sensiblement réduit (3,5 m2).

Les applications vont ainsi pouvoir s’étendre au fraisage, à la rectification et au perçage de nickel ou de superalliages à base de titane, de tungstène, ainsi que de composites (élimination du délaminage).


fr.dmgmori.com

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi