Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Mouliste et injecteur bi-matière : une expertise de haut vol Médical Plastic Solutions s’appuie sur la synergie qu’elle a développée avec sa société sœur : le mouliste Massacrier pour la réalisation de pièces complexes en bi-injection. Une stratégie qui porte ses fruits, puisque l’entreprise prévoit de déménager dans un bâtiment neuf plus spacieux d’ici fin 2021. Lire la suite.
Prestations & Services > Traitement de surface
Equipements de production & Techniques de fabrication > Travail des métaux

La smuritropie au service des instruments et des implants orthopédiques

Publié le 15 février 2021 par Patrick RENARD
Source : Rosler 1
La machine de smuritropie R 6/1000 SF offre 6 broches et une cuve de travail d’un diamètre de 1000 mm.

Acteur majeur dans le domaine du traitement mécanique de surface depuis plus de 80 ans, Rösler répond aux besoins de tribofinition des instruments médicaux et des implants orthopédiques, avec une technologie de smuritropie conçue pour combiner performances, flexibilité, productivité et répétabilité. 

Basé en Allemagne, le groupe Rösler emploie plus de 1 700 personnes dans le monde entier réparties dans 15 filiales. Concepteur et fabricant, il propose une gamme complète de machines, consommables et services pour les procédés de tribofinition, traitement des effluents, grenaillage, sablage et post-traitement de pièces issues de fabrication additive. La filiale française, implantée à Sens (89), commercialise l’ensemble des procédés disponibles au sein de ses infrastructures.

Les solutions Rösler répondent aux besoins de finition d'une multitude de types d’implants.

La finition est une étape importante de la production d’implants orthopédiques, plaques osseuses et instruments médicaux, qu'ils soient fabriqués par moulage, forgeage, frittage, impression 3D ou usinage. En effet, ces produits s'accompagnent d'exigences pointues en termes d'état de surface.

Rösler propose des méthodes de traitement de surface qui sont à la fois complémentaires et conformes aux besoins de la production d’implants orthopédiques. Grâce à des partenariats établis avec les entreprises de ce secteur, le groupe a développé des solutions de tribofinition répondant aux exigences techniques en constante évolution. Ses méthodes de finition sont adaptées aux matières, géométries et dimensions des pièces. Rösler se fixe l'objectif de garantir la maîtrise des résultats, tant sur le plan de la précision dimensionnelle, de la fonctionnalité de la pièce que de la qualité de la finition.

La recherche et le développement permanents de nouvelles solutions techniques a permis au groupe Rösler de mettre au point une avancée majeure en adaptant la technologie de "smuritropie" qu'il a développée aux implants orthopédiques.

Qu'est-ce que la smuritropie ?

La smuritropie consiste à fixer les pièces à traiter sur des outillages, à les plonger dans un lit abrasif (en voie sèche ou humide) et à les mettre en rotation selon un mouvement épicycloïdal à vitesse variable et selon des temps préconisés.

Le succès de la smuritropie sur ce marché spécifique des implants s'explique par la réduction significative des temps de traitement, la simplicité de manipulation des pièces, une répétabilité absolue du process et une finition poli miroir.

Selon les conditions initiales d’état de surface, deux ou trois étapes suffisent pour obtenir une rugosité Ra inférieure à 0,02 μm. Rösler met en avant la flexibilité de la smuritropie qui s'adapte facilement aux différentes tailles d'implants, mais aussi sa fiabilité et son caractère économique. De nombreux composants peuvent être traités : genoux, hanches, articulations de chevilles ou d’épaules, instruments médicaux ou composants de prothèses.

Dans l'atelier pilote de Sens, Rösler dispose d’un centre d’essais doté d’un parc machines permettant de définir et de valider les gammes opératoires adaptées à chaque problématique.


fr.rosler.com

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi