Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Mouliste et injecteur bi-matière : une expertise de haut vol Médical Plastic Solutions s’appuie sur la synergie qu’elle a développée avec sa société sœur : le mouliste Massacrier pour la réalisation de pièces complexes en bi-injection. Une stratégie qui porte ses fruits, puisque l’entreprise prévoit de déménager dans un bâtiment neuf plus spacieux d’ici fin 2021. Lire la suite.
Equipements de production & Techniques de fabrication > Nettoyage

De nouveaux solvants de dégraissage en phase vapeur efficaces et sûrs

Publié le 10 avril 2021 par Patrick RENARD
Source : 3M
Les fluides Novec ont démontré un haut niveau de compatibilité avec une gamme étendue de plastiques, d’élastomères et de métaux.

Le nettoyage de précision constitue un aspect essentiel de la fabrication de dispositifs médicaux. 3M a développé les fluides de spécialité Novec, qui ne sont pas visés par les restrictions réglementaires, sont adaptés à de nombreux matériaux et offrent des marges de sécurité élevées.

Qu’il s’agisse d’implants, d’instruments chirurgicaux, ou de tout autre équipement thérapeutique, de surveillance et de diagnostic, le nettoyage de précision des dispositifs médicaux exige un haut niveau de propreté. C’est pourquoi les fabricants font souvent appel ici aux solvants fluorés.

D'une manière générale, ces produits sont en effet très efficaces pour pénétrer dans des espaces restreints de pièces complexes. En outre, ils s'évacuent facilement, ce qui évite les résidus, les taches et la charge microbienne.

Alors que le nettoyage à l'eau peut, à première vue, sembler un choix plus durable, la consommation d'énergie et d'eau, l'élimination des eaux usées, l'utilisation d'équipements de séchage et l'empreinte globale des équipements sont des aspects dont il convient de tenir compte.

Comparé au nettoyage à l’eau, le nettoyage au solvant présente les avantages suivants :

  • Simplicité d'utilisation avec la fabrication en cellules,
  • Meilleure solvabilité des polluants organiques,
  • Aucun traitement des eaux usées nécessaire,
  • Consommation d'énergie réduite,
  • Aucun additif anticorrosion requis,
  • Ne favorise pas la croissance de la charge microbienne,
  • Encombrement réduit,
  • Aucune trace laissée par l'eau.
  • Aucun équipement de séchage nécessaire.

Des produits à ne pas confondre avec les solvants traditionnels

Au cours des dernières années, des préoccupations en matière de santé, de sécurité et d'impact environnemental ont conduit à l'élimination progressive des solvants "traditionnels" utilisés dans les activités de nettoyage. Certains d'entre eux, couramment utilisés au cours des 20 dernières années, présentent en effet des problèmes de toxicité et ont été interdits. Citons notamment le chlorure de méthylène, le perchloroéthylène, le trichloroéthylène, les solvants à base d'hydrofluorocarbures (HFC) et le bromure de n-propyle (nPB). D'autres solvants de nettoyage, comme les isoparaffines et le cyclohexane, soulèvent eux aussi des problèmes de sécurité en raison de leur inflammabilité.

Il est important ici de faire la distinction entre les solvants traditionnels concernés par la législation, et les solutions alternatives plus récentes et plus durables. C'est le cas des fluides de spécialité 3M Novec, qui ne sont pas concernés par cette législation. Ininflammables, ils ont été conçus pour offrir des marges de sécurité élevées.

Des fluides recommandés pour le dégraissage en phase vapeur

3M souligne les avantages des solvants Novec pour les fabricants de dispositifs médicaux. Ces produits ont en effet démontré un haut niveau de compatibilité avec une gamme étendue de plastiques, d'élastomères et de métaux, notamment le titane, fréquemment utilisé dans les implants.

Les fluides Novec conviennent au nettoyage d'une grande variété de pièces, de substrats et de polluants, comme l'illustre le tableau ci-dessous.

Les solvants Novec conviennent au nettoyage d’une grande variété de pièces, de substrats et de polluants (source 3M).

Forts de leur très faible tension superficielle (de l’ordre de 15 dynes/cm), de leur faible viscosité (10 mPa.s) et de densités de liquide élevées (1,5), ils sont tout à fait adaptés à une utilisation dans les équipements de dégraissage en phase vapeur. Facilement contenus et recyclés dans ce type de machine, ils permettent d'éviter les pertes de produit. En outre, ils sèchent rapidement et limitent généralement les résidus, ce qui leur confère un atout non négligeable par rapport aux solvants de dégraissage conventionnels.

La technique de nettoyage en phase vapeur présente de nombreux avantages. Le temps de cycle est court et la mise en œuvre du procédé est simple, comme on peut le voir dans le schéma ci-dessous, avec des résultats constants à chaque étape opérationnelle (1-nettoyage, 2-rinçage et 3-séchage).

Assurer le juste équilibre entre toutes les exigences du secteur médical

Procédé de nettoyage en phase vapeur avec un solvant Novec (source 3M).

Les trois dimensions clés à prendre en compte en matière de nettoyage aux solvants dans le secteur des technologies médicales sont :

  • la performance,
  • la sécurité,
  • et les facteurs environnementaux.

Auparavant, la performance était sans doute le paramètre le plus important. Aujourd'hui, si l'optimisation du processus pour lui conférer plus de valeur demeure une motivation importante pour changer ou actualiser un processus de nettoyage, l'amélioration de la sécurité des opérateurs, la durabilité, et la réduction de l'impact environnemental jouent quant à elles un rôle de plus en plus prépondérant.

Il est important de choisir une solution performante, qui présente la marge de sécurité la plus élevée, mais qui ne soit pas visée par la réglementation actuelle. Les fluides 3M Novec proposent un équilibre entre toutes ces exigences.


www.3mfrance.fr

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi