Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Dossiers > Equipements de production & Techniques de fabrication

Microscopes acoustiques

Publié le 18 mars 2014 par Evelyne Gisselbrecht
Source : (Source : Predictive Image)

Les dispositifs médicaux, de plus en plus complexes et miniaturisés, intègrent un grand nombre de composants électroniques ou micro-électromécaniques. Ces DM sont soumis à des contrôles de sécurité très stricts avant implantation. De même qu’un microscope optique est un basique du laboratoire d’analyse, les microscopes acoustiques équipent désormais la plupart des laboratoires industriels.

Ce moyen de contrôle non invasif, à l’instar de l’échographie médicale, permet de détecter les éléments internes d’un assemblage, au travers de son boîtier, sans l’ouvrir ou le couper. Après immersion du DM à inspecter, un capteur ultra-sons focalisé réalise un balayage automatique XY au-dessus de la pièce, dont les ondes émises (A-Scan) se propagent dans l’assemblage. Plus la fréquence de ces ondes est élevée, meilleure sera la résolution de l’image obtenue selon la profondeur de pénétration dans la pièce. Les écarts d’amplitude de ces ondes, significatifs des écarts d’impédance acoustique des matériaux, sont représentés en niveau de gris ou en pseudo-couleur sur une image(C-Scan).

L’interprétation des résultats nécessite une certaine expérience, et reste une partie sensible de l’examen. Ces équipements permettent de détecter des indications pouvant descendre au µm, suivant la configuration de l’assemblage.

Les microscopes acoustiques sont utilisés dans le cadre d’analyses de défaillance, de mesure d’épaisseurs, pour valider l’intégrité d’inter-couches, vérifier le scellement de boitiers hermétiques, ou encore réaliser du contrôle de santé matière.

Predictive Image, laboratoire d’analyse industriel, est doté de 3 équipements acoustiques dont le INSIGHT IS-202, reconnu le plus petit de sa catégorie.

Contact : Predictive Image, F-38340 Voreppe, www.predictiveimage.fr

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi