Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Equipements de production & Techniques de fabrication > Métrologie et contrôle

Guide d’investissement en métrologie de surface

Publié le 22 juin 2021 par Patrick RENARD
Source : Accretech
Exemple d'instrument portable de mesure de texture de surface : le Handysurf+, proposé par Accretech pour une utilisation directe sur la pièce, en production.

Fournisseur de produits de métrologie industrielle, Accretech a publié un guide gratuit pour aider les responsables qualité face au besoin d'investir dans un appareil de mesure de surface. Le fabricant japonais propose aussi une affiche pratique sur les paramètres de mesure de forme.

Investir dans le bon appareil de mesure de surface n'est pas une décision facile à prendre pour les responsables qualité, qui doivent choisir la solution optimale parmi le large éventail disponible sur le marché. C'est une décision d'autant plus stratégique que les exigences de précision et de rapidité des mesures de surface augmentent constamment, que ce soit en salle de métrologie ou en production.

Les paramètres de surface définis dans les dessins techniques ne sont généralement pas les seules exigences à considérer pour choisir un appareil de mesure, surtout pour les nouveaux investissements. Les responsables qualité ont donc d'autres questions à se poser avant de prendre leur décision d'investissement, pour ne pas regretter leur achat. Les critères de choix comprennent par exemple le type de mesure, le lieu de mesure et le niveau de traçabilité souhaité.

Que faut-il mesurer ?

Contrairement aux mesures dimensionnelles telles que la longueur, la mesure de rugosité d’une surface n’est pas clairement définie. Il existe ainsi différentes valeurs de mesure de rugosité pour évaluer la qualité d’une surface, qui sont représentées sous forme d’abréviations sur les plans de conception, comme la moyenne arithmétique de la rugosité Ra.

Dans quel lieu faut-il effectuer les mesures ? Et quand ?

Pour choisir la bonne méthode et le bon dispositif de mesure de rugosité, il est déterminant de savoir pourquoi certaines valeurs précises de mesure sont exigées. L'une de ces raisons tient à l'endroit où seront enregistrées les valeurs de mesures. Pour les applications de recherche et de développement, dans la salle de métrologie, la plus grande précision de mesure et la meilleure traçabilité sont nécessaires. C'est l'un des atouts des instruments tactiles de mesure des surfaces.

Accretech propose aussi une affiche pratique pour les paramètres de mesures de formes, qui peut être utile dans les salles de métrologie ou les ateliers. Il s'agit d'un tableau de mesure DIN A0 concernant les mesures des écarts de forme, les calculs de référence, les critères de filtrage pour les arrondis, etc. Cette affiche peut être envoyée gratuitement sur simple demande à partir de cette page web.

En revanche, pour les mesures aléatoires effectuées en production, il est généralement nécessaire de disposer d'instruments de mesure de rugosité offrant une plus petite gamme de fonctions et plus faciles à utiliser par les techniciens non spécialisés. Dans ce cas, la rapidité est souvent privilégiée, car la technologie de mesure ne doit pas devenir une étape de blocage et doit fonctionner en harmonie avec le cycle de production. Les appareils de mesure tactiles atteignent alors rapidement leurs limites.

Comment faut-il mesurer ? De manière tactile ou sans contact ?

Pour mesurer la rugosité de surface des composants ou des produits faits de matériaux sensibles, souples ou élastiques, il est souvent préférable de recourir à des méthodes de mesure sans contact afin de ne pas endommager les surfaces. En revanche, pour les surfaces non sensibles, il importe peu, en principe, qu'un instrument de mesure fonctionne en mode tactile ou sans contact. Cependant, les résultats des mesures de ces deux méthodes ne peuvent pas être comparés comme s’il s’agissait d’un même indicateur. L'utilisation de différents processus de mesure, notamment en salle de métrologie et en production, doit être prise en compte pour ne pas faire de fausses hypothèses de comparabilité.

Obtenir des résultats de mesure nominaux ou comparables ?

La traçabilité et l'incertitude des mesures sont la base de la fiabilité et de la comparabilité des résultats des mesures. Il convient donc de garder à l'esprit que plus les tolérances spécifiées des caractéristiques de surface sont faibles, plus il est difficile d'assurer la traçabilité avec une technologie de mesure sans contact. En conséquence, la préparation des rapports de mesure est difficile avec la métrologie optique.

En revanche, s'il n'est pas nécessaire de disposer de résultats de mesure traçables, mais qu'il s'agit "uniquement" de surveiller les processus de fabrication, mieux vaut utiliser un appareil de mesure de surface optique. Cet équipement pourra indiquer les tendances de production, qui peuvent être vérifiées, si nécessaire, dans la salle de métrologie.

Le guide complet peut être téléchargé gratuitement à partir de cette page web.


www.accretech.eu

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi