Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Equipements de production & Techniques de fabrication > Métrologie et contrôle

Balances de précision dédiées au pesage de stents

Publié le 13 septembre 2021 par Patrick RENARD
Source : Radwag
Microbalance XA 6.4Y.M.A Plus Stent.

Le fabricant polonais de balances électroniques de précision Radwag propose une nouvelle gamme de produits spécifiquement conçus pour peser les stents. Les modèles les plus élaborés offrent une précision de lecture de 0,1 µg.

Le modèle XA 6.4Y.M.A Plus Stent apporte une précision de lecture de 1 µg pour une capacité maximale de 6 g. Il dispose d'une chambre de pesée spacieuse, avec un système de commande d’ouverture et de fermeture de la porte qui assure un mouvement fluide et silencieux. Cela permet d'éliminer les vibrations susceptibles d'interférer avec la mesure.

Pour faciliter le nettoyage, la chambre de pesée se démonte sans outils, avec un système encliquetable, et le plateau est en inox.

Cette balance intègre un ioniseur antistatique. La génération alternée d’ions positifs et négatifs conduit à un environnement de travail électro-statiquement neutre. Le processus de pesage peut ainsi se dérouler sans heurts.

Qualifié d'ultra-microbalance, le modèle UYA 2.4Y Plus Stent est destiné au pesage des stents les plus légers, avec une précision de lecture de 0,1 µg pour une capacité maximale de 2,1 g.

Le modèle AK-5/100 Stent offre le même niveau de précision (0,1 µg) tout en assurant un pesage automatique qui élimine les erreurs humaines et améliore la répétabilité des mesures. Il permet la création de conditions de test identiques pour toute une série d'échantillons.

Spacieuse, la chambre de pesée est dotée d'un plateau conçu pour peser des dispositifs d’une longueur allant jusqu’à 40 mm et d’un diamètre jusqu’à 20 mm.

Enfin, grâce à une fonction spéciale sur ce modèle, il est possible d’observer les changements de masse des stents au cours du temps.


radwag.com

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi