Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Composants de manœuvre pour les équipements médicaux Référence en matière de composants standards pour l'industrie mécanique, Elesa propose une grande variété de produits en technopolymère et en métal conçus tout particulièrement pour les équipements du secteur médical. Lire la suite.
Composants > Electronique/optique

Le capteur de position se miniaturise

Publié le 28 septembre 2020 par Patrick RENARD
Source : Andig

Andig, spécialiste haut-savoyard du capteur de position depuis 1982, élargit sa gamme avec deux petits nouveaux, l’un rotatif, l’autre rectiligne. Ce dernier affiche des dimensions particulièrement réduites : 58 x 5 x 0,6 mm.

De conception et fabrication française, le codeur absolu 15S est le fruit du travail d’une équipe d’ingénieurs dont l'objectif était d'allier performances techniques et coût maîtrisé. Il peut se loger dans des dispositifs très compacts avec ses 15 mm de diamètre et une hauteur de 12mm. A peine 2 cm3 pour s’intégrer partout où une recopie de position angulaire est nécessaire.

Le codeur 15S est doté d’une linéarité de +/-0,5 % (+/-0,2 % en option) et d'une résolution de 10 bits. Sa technologie magnétique, sans contact, évite usure et encrassement. Une version standard avec une alimentation 5 VDC et une sortie bus série est disponible en stock. De nombreuses autres versions sont possibles (I2C, Analogique...).

Andig confirme sa stratégie de développement de capteurs de position miniatures, avec l'annonce du capteur µSense qui rejoindra la gamme des capteurs potentiométriques ultra-plats du fabricant dans quelques jours. Ce modèle est parmi les plus petits au monde pour une course de mesure de 50 mm. Sa piste n’est que de 5 mm de largeur pour 58 mm de longueur et 0,6 mm d’épaisseur.

Autocollant, le µSense est facile à mettre en œuvre. Il peut directement être installé en vis-à-vis de l’élément mobile d’un dispositif médical pour mesurer sa position avec une précision meilleure que 2 %. Il est ainsi possible, par exemple, de mesurer la position d’une table XY à l'aide d'un capteur placé directement sur les coulisses de la table ou encore de mesurer une quantité injectée par une seringue en collant le capteur directement sur le poussoir.

Demain, le µSense pourrait s’intégrer directement dans les dispositifs d’injection personnels, d'insuline par exemple, ou dans des dispositifs optiques pour permettre la mesure de la position d’un jeu de lentilles.

Reconnu pour sa fiabilité et sa facilité d’intégration, ce type de capteur ultra-plat est déjà très présent dans les dispositifs médicaux. Nul doute que cette version de très petites dimensions répondra elle-aussi aux attentes des bureaux d’études qui cherchent à simplifier la chaîne cinétique de leurs DM sans que la place soit une limitation.


www.andig.fr

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi