Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Composants > Electronique/optique

Circuit frontal analogique pour moniteurs cardiaques « wearables »

Publié le 10 novembre 2016 par Patrick RENARD
Source : Analog Devices

Analog Devices annonce un circuit analogique basse consommation de nouvelle génération destiné à extraire, amplifier et filtrer les signaux biopotentiels. Il va permettre de réaliser des systèmes de surveillance cardiaque plus compacts, plus légers, moins intrusifs, et dotés d'une autonomie étendue.

Le fabricant de composants électroniques Analog Devices est spécialisé dans les solutions de détection, de mesure et de connexion des univers physique et numérique. L'entreprise américaine conçoit notamment des circuits destinés à traiter des signaux bio-potentiels au sein de dispositifs médicaux. C'est le cas de ce nouveau composant, référencé AD8233, un circuit analogique qui intègre plusieurs fonctions dans un seul composant pour simplifier la conception d'électrocardiographes.

En règle générale, les développeurs de circuits frontaux pour ECG (électrocardiogramme) doivent utiliser plusieurs composants électroniques. Ce qui augmente les délais et le coût. Immédiatement opérationnel, le circuit AD8233 a été conçu pour permettre de s’affranchir de ces inconvénients et de lancer les produits plus rapidement sur le marché. De plus, ses  dimensions réduites (2,0 x 1,7 mm) permettent de réaliser des dispositifs à porter sur soi (wearables) plus petits, plus légers et donc plus discrets, contrairement aux systèmes classiques à la fois lourds, encombrants et intrusifs, qui nuisent au confort du patient.

La durée de vie de la batterie est également un paramètre essentiel pour les moniteurs cardiaques. Ceux-ci doivent en effet assurer la mesure des signes vitaux de façon permanente, et fournir des données précises sans interruption. Ce qui est problématique si la batterie doit être remplacée ou rechargée trop fréquemment. La faible consommation d’énergie de l’AFE AD8233 (typiquement 50 µA en veille) permet de résoudre le problème en rallongeant sensiblement la durée de vie de la batterie.

Destiné à gérer une dérivation de l'ECG, le circuit se caractérise par une tension d’alimentation unique comprise entre 1,7 et 3,5 V, une fonction de détection de connexion/déconnexion du câble, même en mode veille (<1 µA), et un taux de réjection de mode commun de 80 dB (du continu à 60 Hz). Le niveau de bruit, spécification essentielle pour les appareils de surveillance cardiaque, est inférieur à 10 µV sur la bande allant de 0,5 à 40 Hz. L’AD8233 offre également une grande souplesse en matière de configurations de filtrage. Cela permet d'assurer un fonctionnement en toute confiance dans un environnement électrique intrinsèquement difficile, pour un large éventail d’utilisations : filtre passe-haut réglable à deux pôles, filtre passe-bas réglable à trois pôles avec gain ajustable, et filtre antiparasite RFI.

Pour une facilité d’utilisation et une flexibilité maximales, l’AFE AD8233 intègre également un amplificateur RLD (Right-Leg Drive) avec mode "arrêt", ainsi qu’un amplificateur opérationnel à usage général.

Analog Devices propose par ailleurs une carte d’évaluation, une topologie de référence, un outil de conception de filtres accessible sur le Web et un modèle Spice pour faciliter la conception et accélérer le lancement des produits sur le marché.


www.analog.com

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi