Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Mouliste et injecteur bi-matière : une expertise de haut vol Médical Plastic Solutions s’appuie sur la synergie qu’elle a développée avec sa société sœur : le mouliste Massacrier pour la réalisation de pièces complexes en bi-injection. Une stratégie qui porte ses fruits, puisque l’entreprise prévoit de déménager dans un bâtiment neuf plus spacieux d’ici fin 2021. Lire la suite.
Composants > Electronique/optique

Biocapteurs non invasifs connectés : Analog Devices s’associe avec LifeQ

Publié le 06 juin 2016 par Patrick RENARD
Source : LifeQ

Analog Devices annonce sa collaboration avec la start-up LifeQ en vue de développer une technologie grâce à laquelle des appareils de surveillance corporelle non invasifs pourront fournir des données physiologiques en continu.

En combinant les compétences de l'Américain Analog Devices (ADI) en matière de conversion et de traitement de données, à celles de la start-up LifeQ dans le domaine des biomathématiques, les deux partenaires ont pour projet de concevoir des capteurs permettant le suivi personnalisé, continu et précis de divers paramètres physiologiques. Il s'agit de mesurer par exemple la fréquence cardiaque, les phases de sommeil, la qualité du sommeil, la concentration de lactate dans le sang, l’apport calorique quotidien, ainsi que les marqueurs de stress comme le cortisol salivaire. La surveillance de ces données en continu favorise la détection précoce de situations d’urgence et de maladies chez les patients à risque.

Originaire d’Afrique du Sud, LifeQ est spécialisée dans la modélisation informatique des processus biologiques du corps humain. Elle travaille depuis 5 ans sur une technologie brevetée qui se veut révolutionnaire en matière de mesure de données physiques. Cette technologie associe des biocapteurs spécifiques (éventuellement intégrables dans des bracelets connectés) à ce que l'on appelle un moteur biomathématique fonctionnant sur le cloud. Celui-ci peut ingérer différents flux de données (physiologiques continus, périodiques, épisodiques et/ou statiques) pour constituer une représentation numérique précise, personnalisée et contextualisée de la physiologie particulière d’un individu. Ces mesures physiologiques sont disponibles via la plateforme de LifeQ et son écosystème de partenaires qui auront la possibilité de fournir des services personnalisés à forte valeur ajoutée à un large éventail de marchés (bien-être et santé). Cette analyse de données personnelles permet de comprendre à long terme comment fonctionne tel ou tel métabolisme. Cela devrait permettre notamment de prévenir des accidents de santé en fonction de la mesure des signaux physiologiques.

De son côté, ADI dispose de toute une panoplie de technologies de traitement numérique, linéaire, à signal mixte et MEMS (microsystèmes électromécaniques), qui sont utilisées dans des applications de diagnostic médical, des équipements de surveillance clinique, des systèmes d’instrumentation pour la médecine et les sciences de la vie, ainsi que dans des appareils de santé et de bien-être.

« Cette collaboration avec ADI va nous permettre de réaliser des solutions de mesures capables de répondre à des standards plus stricts et plus vastes, et notamment des solutions industrielles de référence telles que le nouveau système d’exploitation Android Wear », a déclaré Riaan Conradie, co-fondateur et directeur technique de LifeQ.


www.analog.com

lifeq.com

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi