Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Composants de manœuvre pour les équipements médicaux Référence en matière de composants standards pour l'industrie mécanique, Elesa propose une grande variété de produits en technopolymère et en métal conçus tout particulièrement pour les équipements du secteur médical. Lire la suite.
Composants > Electronique/optique

Alimentation : un élément essentiel des DM électro-mécaniques

Publié le 30 avril 2020 par Patrick RENARD
Source : BM Energie
L'alimentation AC/DC RPS-300 (300 W) de Mean Well offre un niveau de protection de 2xMOPP.

BM Energie nous rappelle que prendre le temps de définir, en amont, les contraintes électriques, mécaniques et réglementaires de l'alimentation d'un DM est une étape indispensable, qui permet d’éviter les mauvaises surprises en fin de projet. 

Les dispositifs électro-médicaux pouvant être en contact avec les patients, la sécurité est l'un des critères clés dans le choix de la solution d'alimentation. Pour garantir cette sécurité, une alimentation médicale doit respecter la norme EN60601-1, qui définit les tensions d’isolation et courants de fuite au regard de la protection des patients et des opérateurs. On parle de MOOP (moyen de protection de l’opérateur) et MOPP (moyen de protection du patient).

Autre paramètre essentiel, la compatibilité électromagnétique (CEM) du DM doit garantir le maintien de ses performances sans perturber les autres appareils électriques à proximité (normes EN 60601-1-2 et EN 55011).

BM Energie participe au projet MaKair de respirateur artificiel exclusivement dédié au traitement du COVID-19. Ce projet est soutenu par le CEA, les collectivités et un consortium de grands industriels internationaux. L'entreprise fournit deux types d'alimentations AC/DC destinées aux respirateurs du projet.

Selon les contraintes de l’application, il est important de définir le type d’alimentation, le degré de protection et l’environnement d’utilisation.

Limitée en puissance autour  de 300 W, l’alimentation externe a pour avantage de réduire le coût de certification, d’éliminer les perturbations électromagnétiques à l’intérieur du DM et d’optimiser la dissipation de la chaleur. Quant à l’alimentation embarquée, elle offre une plage de puissance plus élevée, avec la possibilité de tensions de sortie multiples qui évitent d’implanter des régulateurs DC/DC.

Il existe 3 degrés de protection :

  • B  - pas de contact avec le patient, possibilité de liaison à la terre (class I ou class II),
  • BF - en contact avec le patient mais sans liaison directe au cœur (class II),
  • CF - en contact avec le patient avec liaison au cœur (class II).

Quant à l’environnement d’utilisation, on doit considérer s’il s’agit du milieu hospitalier ou du domicile, et si le DM est mobile ou fixe. A cela s’ajoutent les considérations de température, de degré hygrométrique et d'altitude.

Hormis la sécurité et la CEM, les alimentations médicales se distinguent des alimentations industrielles par un cycle de développement plus long et plus coûteux. Le renouvellement des gammes est par conséquent moins fréquent.

Choisir la bonne alimentation est une tâche complexe, qui demande du temps et de l’expérience. Cette expérience est mise en avant par le distributeur BM Energie, qui accompagne ses clients depuis 25 ans, de la conception à l’industrialisation de leurs dispositifs médicaux.

Basée aux Ulis, l’entreprise est un partenaire historique des fabricants leaders d’alimentations médicales AC/DC et DC/DC que sont Meanwell, Cincon et Sinpro.


www.bm-energie.com

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi