Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Composants > Accessoires d'injection et de prélèvement

Systèmes membranaires multi-matière pour pompes

Publié le 12 avril 2015 par Patrick RENARD
Source : Intercarat

Spécialisée dans le moulage d’élastomères vulcanisés et de PTFE, Intercarat réalise 90% de son activité dans le domaine de la santé. L’entreprise fabrique des pièces destinées à de grands noms comme Novartis, Sanofi, Roche ou encore GSK. Sa force : l’élaboration de systèmes membranaires composites dont elle maîtrise parfaitement l’assemblage.

La création d'Intercarat remonte à 1995. Fondée par le groupe allemand Gemü qui fabrique des vannes pour l'industrie pharmaceutique, l'entreprise emploie une cinquantaine de personnes et affiche une croissance à deux chiffres, notamment dans le domaine médical. Elle fournit à Gemü des petites membranes de vannes en sous-traitance mais elle a également développé sa propre clientèle, par exemple auprès des fabricants de pompes.

Réaliser des membranes composites

Utilisées pour des applications dynamiques dans des conditions souvent extrêmes, les membranes d'Intercarat sont réalisées à partir de matériaux qui satisfont aux exigences de la FDA. Ils doivent être stérilisables, inertes chimiquement et résister aux hautes températures. « Certaines de nos membranes subissent des centaines de cycles de stérilisation répétés à des températures qui atteignent 150°C », précise le directeur commercial de l'entreprise Bruno Nuzzaci. « Notre rôle consiste aussi à conseiller à nos clients le matériau le mieux adapté à leur application ».

Intercarat travaille à partir de PTFE ou d'élastomères vulcanisés moulés sous vide pour éviter l'inclusion de bulles gazeuses. Pour la transformation du PTFE, l'entreprise est équipée d'une salle propre. Pour celle du caoutchouc, elle dispose de presses de compression sous vide qui assurent un très bon collage entre les différents éléments de la membrane composite (caoutchouc, PTFE, inox, PEEK).

Autre spécialité d'Intercarat : la réalisation de masques de protection en élastomère pour le traitement de surface, notamment dans le domaine des implants orthopédiques. Ces masques sont utilisés pour le revêtement titane, HAP ou pour le mordançage.

Développer ses propres mélanges de caoutchouc

Les matériaux utilisés proviennent à ce jour de fournisseurs français, allemands, ou suisses. Intercarat souhaite toutefois aller plus loin dans le service proposé à ses clients. La société vient de s'équiper d'un laboratoire de mélange de caoutchoucs qui lui permettra de développer des matériaux répondant à un cahier des charges spécifique.


Intercarat, F-67129 Duppigheim, www.intercarat.com

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi