Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Actualités de la profession > Evénements

Trois finalistes pour l’édition 2021 du Challenge Watch Medtech Innovation

Publié le 04 janvier 2022 par Patrick RENARD
Source : Altimet
Le fabricant d'instruments de mesure Altimet fait partie des trois finalistes de cette année.

Lancé en 2018 par le Salon EPHJ en partenariat avec la Fondation Inartis, le Challenge Watch Medtech Innovation revient cette année avec la sélection de trois exposants finalistes : le fabricant Maxon Motor, le laboratoire d'idées Icoflex, et Altimet, impliqués respectivement dans des projets de cœur artificiel, de revêtements autonettoyants et de contrôle d'état de surface.

Accompagner la transition des acteurs de la microtechnique dans le domaine medtech : telle est l’ambition du Challenge Watch Medtech Innovation, ouvert aux exposants du salon EPHJ dont l'édition 2022 se déroulera à Genève du 14 au 17 juin prochains.

Fruit de rencontres et de discussions réalisées dans le cadre du salon, le palmarès 2021 rassemble trois projets de tailles et de secteurs variés, qui ont été sélectionnés par un jury d’experts sous le contrôle d’Evelyne Gisselbrecht, Directrice de publication de DeviceMed et d’Alexandre Catton, directeur du Salon EPHJ.

Le projet de cœur artificiel Rolling Heart implique l’expertise de Maxon Motor en matière de micro-moteurs. Le but est d'adapter l’entraînement de ce cœur de nouvelle génération aux contraintes de l'implantation et de minimiser les dépenses énergétiques. Pour y parvenir, la Fondation Inartis apportera son concours au Maxon Innovation Lab, basé à l’EPFL.

Le deuxième projet, baptisé Klean, a pour objectif de réaliser des revêtements autonettoyants à destination de l’univers médical. La technologie sous-jacente est basée sur des impulsions électriques disséminées de manière contrôlée à travers une micro-structure en verre. Pour appuyer le projet, c’est le savoir-faire et l’expertise du laboratoire d’idées lausannois Icoflex qui seront engagés.

Troisième projet finaliste de cette 3e édition, Surface permettra de travailler sur un dispositif de mesure et de contrôle des états de surface à destination de l’industrie medtech. Reposant sur l’expertise dans ce domaine de la société française Altimet, le projet permettra à l’entreprise de poursuivre son implication dans le secteur médical où elle œuvre déjà notamment sur des projets liés à l’injection.

Ces trois finalistes disposent de 5 mois pour avancer leur travail en vue de présenter leurs résultats, en amont de l'édition 2022 du salon, devant un nouveau jury qui désignera le lauréat.


ephj.ch, inartis.ch

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi