Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Actualités de la profession > Evénements

Rendez-vous à Orthomanufacture les 11 et 12 mai prochains à St-Etienne

Publié le 09 avril 2022 par Patrick RENARD
Source : Orthomanufacture
Une trentaine d’exposants ont déjà répondu présent pour l'édition 2022.

Dédié à la fabrication des implants et ancillaires en orthopédie, dentaire, traumatologie et rachis, le salon Orthomanufacture revient cette année en présentiel. Les organisateurs ont déjà reçu une trentaine de confirmations de stands et le programme des conférences s’annonce très riche.

Par Evelyne Gisselbrecht, de DeviceMed

Le lieu où se déroulera la prochaine édition d’Orthomanufacture a désormais été arrêté : il s’agira du Parc Métrotech, situé entre Saint-Etienne et Lyon. Rappelons que l’événement s’était déjà tenu à cet endroit en 2019. « Les participants bénéficient ici de locaux agréables et fonctionnels, aisément accessibles depuis l’autoroute. Ils peuvent également profiter d’un amphithéâtre confortable, de facilités de parking et d’un cadre verdoyant, dans une région qui regroupe de nombreux acteurs de l’industrie orthopédique », indique Guy-Philippe Planche, co-organisateur de l’événement.

Cette nouvelle édition en présentiel se présente sous les meilleurs auspices puisqu’elle enregistre déjà une trentaine d’exposants, parmi lesquels de nouveaux venus comme l’Irlandais IPC (Innovative Polymer Compounds), le Suédois Part Precision, l’Allemand Alltec/Foba ainsi que les sociétés Zeiss, Stainless, Blispac... Mais Orthomanufacture compte également des participants fidèles tels que Maire-Didier, Céfiméca, Altimet, Forécreu, NGL, Simon Médical ou encore le laboratoire Icare.

Des interventions de chirurgiens, de chercheurs et d’industriels

Les conférences seront orchestrées par Jean Geringer 

Cette année, les conférences, qui se tiendront en parallèle du salon, seront organisées avec le concours de l’Ecole des Mines de Saint-Etienne et de l’INSERM. Orchestrées par l’enseignant chercheur Dr Jean Geringer, elles débuteront le premier jour par un état des lieux des besoins des chirurgiens orthopédistes, avec, entre autres, les interventions du Pr Farizon et du Dr Boyer du service orthopédie et traumatologie du CHU de St-Etienne. Elles se poursuivront par différents exposés d’industriels relatifs à la fabrication additive, notamment ceux de Trumpf (équipements de fabrication additive par fusion laser), Linde (atmosphère gazeuse utilisée en impression 3D) et Zeiss (équipements de tomographie pour la recherche de défauts de la matière constituant la pièce imprimée, microscopes électroniques à balayage...). Elodie Pacard, consultante pour la société IPC, présentera quant à elle les atouts du bioprinting, un procédé permettant de produire artificiellement des tissus biologiques. Le fabricant d’implants Adler Ortho viendra également partager son retour d’expérience. Enfin, les aspects réglementaires liés à la fabrication additive d’implants seront abordés. L’intervenant tentera en particulier ici d’éclairer l’auditoire sur le "paradoxe français", c’est-à-dire les raisons pour lesquelles les implants orthopédiques réalisés par impression 3D sur l’Hexagone peinent à obtenir le marquage CE.

Cette première journée sera clôturée par une table ronde des intervenants, à laquelle se joindront plusieurs acteurs clés du secteur. S’ensuivra la traditionnelle soirée conviviale où exposants, conférenciers et visiteurs pourront poursuivre leurs échanges dans une ambiance sympathique et détendue.

Le deuxième jour commencera par un focus sur les implants dentaires, un domaine dont les problématiques sont très apparentées à celles de l’orthopédie, qu’il s’agisse des matériaux employés ou des exigences règlementaires. Différents sujets seront évoqués tels que les nouveaux implants en céramique, les traitements de surface, les aspects normatifs… La session suivante sera consacrée aux outils d’imagerie utilisés par exemple pour déterminer la qualité et la biocompatibilité d’un matériau ou encore pour poser un diagnostic patient. Des chercheurs du laboratoire de biologie et du tissu osseux LBTO de l’INSERM Sainbiose viendront présenter leurs travaux d’étude sur un procédé qui permet d’attribuer un score de vitalité au tissu osseux avant de décider de la pose d’un implant et du type d’implant. Soulignons que ce projet a obtenu le prix d’excellence de la Fondation de l’Université Jean Monnet. « Ces chercheurs doivent désormais trouver des partenaires industriels pour la mise en œuvre concrète de leur projet et Orthomanufacture peut précisément leur fournir cette opportunité », souligne Olivier Vecten, co-organisateur.

Le programme de l’après-midi comprendra un volet dédié aux questions réglementaires (RDM, schisme avec la Suisse détaillé par le Dr Daniel Delfosse de SwissMedic…), un point sur la situation macroéconomique de l’industrie orthopédique réalisé par Ali Madani d’Avicenne, ainsi qu’une session sur les robots de chirurgie et les robots collaboratifs, lors de laquelle le Pr Sylvain Hugon de la Haute Ecole d’Ingénierie du Canton de Vaud (Suisse) présentera son prototype de bras robotisé entièrement réalisé en fabrication additive.

Une synthèse de ces deux jours et des tendances futures sera élaborée par le Professeur Farizon.

A noter que les organisateurs offrent la possibilité aux personnes ne pouvant pas se déplacer, d’assister en direct aux présentations par visioconférence.

Pour accéder au programme complet, cliquer ici.


www.orthomanufacture.com

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi