Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Actualités de la profession > Associations régionales, Evénements

La CCI de Bourgogne-Franche-Comté renforce sa présence sur T4M

Publié le 23 octobre 2019 par Patrick RENARD
Source : CCI Int BFC

Après avoir fait l'expérience positive d'un stand collectif sur TM4 2019, le service CCI International de la chambre de commerce et d’industrie de Bourgogne Franche-Comté renforcera sa présence en 2020, avec un îlot plus grand pour accueillir davantage d'entreprises.

Outre leur proximité géographique, la Bourgogne-Franche-Comté et le Bade-Wurtemberg ont de nombreux points communs. A commencer par leur typologie industrielle : importance du secteur automobile et riche tissu d’entreprises dans le domaine des microtechniques et du médical.  Mais les deux régions partagent aussi les mêmes valeurs de travail bien fait, de rigueur et de précision héritées de leur histoire commune : la principauté de Montbéliard a appartenu aux comtes de Wurtemberg du 15ème au 18ème siècle. Ainsi, les entreprises bourguignonnes et franc-comtoises se positionnent comme des partenaires de choix pour leurs voisines allemandes actives dans le secteur des technologies médicales.

Rien d'étonnant donc à ce que ces entreprises se soient montrées intéressées, dès sa première édition, par le salon des technologies médicales T4M, et plus particulièrement par l'initiative de CCI International, service de la chambre de commerce et d’industrie de Bourgogne Franche-Comté, de monter un pavillon collectif sur le salon.

Les entreprises présentes cette année sur le collectif Bourgogne-Franche-Comté de T4M étaient au nombre de cinq :

  • Stainless, distributeur-stockiste d'acier inoxydable et d'alliages haute performance pour l'industrie médicale,
  • Décolletage de la Garenne, sous-traitant en usinage de précision pour implants et instruments chirurgicaux en titane et inox médical,
  • Micro Erosion, entreprise de mécanique de haute précision qui produit des outils complexes, des prototypes et des pièces de petite et moyenne série,
  • Purelab Plastics, plasturgiste spécialisé dans la fabrication de pièces pour dispositifs médicaux divers,
  • Statice, spécialisée dans la mise en œuvre de biomatériaux pour la réalisation sous contrat de dispositifs médicaux innovants.

Fort du succès de cette initiative, CCI International a décidé de revenir à Stuttgart pour la deuxième édition du salon, en réservant un îlot plus grand afin de pouvoir accueillir d'autres entreprises. En tout cas, plusieurs de celles qui participaient cette année sont prêtes à renouveler l'expérience en 2020.

Statice témoigne de l'intérêt du salon

« Le salon T4M 2019 a été une bonne expérience pour Statice, avec un visitorat bien qualifié », souligne Benoît Studlé, président de Statice. « Nous avons rencontré des prospects spontanés dont plusieurs intéressés par nos capacités en electrospinning ainsi que par nos compétences en matière de dispositifs médicaux actifs ». Le salon T4M a aussi été l’occasion, pour Statice, de finaliser un accord avec la société Albatroz qui est dorénavant son représentant sur la zone DACH (Allemagne, Autriche et Suisse). « Nous reviendrons donc sans hésiter en 2020 à Stuttgart », conclut Benoît Studlé.

Nathalie Aubry, Conseiller développement international chez CCI International , témoigne également de la réussite de cette première participation : « Lorsque nous avons appris le lancement d'un nouveau salon des techniques pour le médical à Stuttgart, nous avons proposé aux entreprises de la région concernées de venir présenter leurs savoir-faire. L'enthousiasme de plusieurs d'entre elles nous a convaincus de l'intérêt d'organiser un collectif, avec le soutien du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté ». Si le tissu industriel du Bade-Wurtemberg a de quoi intéresser les exposants français, « des contacts intéressants ont par ailleurs pu être noués avec des donneurs d'ordres suisses, » précise Nathalie Aubry.


www.bourgognefranchecomte.cci.fr

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi