Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Actualités de la profession > Evénements

Comment transformer les innovations françaises en business ?

Publié le 25 avril 2019 par Patrick RENARD
Source : Experts Medtech
La session de Paris s'est déroulée le 12 février 2019 dans les locaux de Bpifrance Le Hub.

Organisées à Paris et à Lyon les 12 février et 5 mars derniers, les dernières sessions en date des Rendez-vous Experts Medtech avaient pour thème la transformation des innovations françaises en "business". Au total, 10 intervenants se sont mobilisés pour partager leur expérience auprès de 168 participants.

2019 a démarré sur les chapeaux de roue pour les Experts MedTech ! Le thème "Comment transformer une innovation made in France en business" a voyagé de Paris (le 12 février) à Lyon (le 5 mars) dans les bagages d’Axeme Conseil et de MD 101 Consulting, partenaires organisateurs de l'événement. Comme pour les sessions précédentes, il s'agissait de mettre en place des rendez-vous individuels avec des experts dans différents domaines du dispositif médical pour répondre à des questions de réglementation, d’audit, de ressources humaines, d’assurance qualité, d’affaires cliniques, de R&D ou encore de développement commercial.

Ce qui ressort de cet événement ? Une innovation française toujours prête à s’imposer au-delà de l’Hexagone en prônant le made in France... subtilement et humblement. De nombreux pays investissent dans les entreprises frenchies mais il est important de se rappeler que la patrie tricolore continue d’investir en ses propres talents. A l’ère où les réglementations se renforcent et où les contraintes sont parfois moins lourdes de par le monde, "faire le choix de s’auto-flageller avec la réglementation" ne représente pas un frein à l’émergence de nouveaux projets.

Les pays les plus en vogue pour faire des affaires ? La Chine, les États-Unis et le Canada. Bien sûr les autres ne sont pas sur la touche, du Brésil au Japon, c’est une affaire de séduction à la française. L’essentiel est de parler le bon langage pour éviter de perdre du temps sur des formalités. On pourrait croire qu’il vaut mieux être seul que mal accompagné mais la mode est au partenariat gagnant-gagnant. Ici ou ailleurs, il suffit de faire la bonne rencontre ! Et pour les distributeurs, même topo, il faut cibler juste pour apprécier une pleine croissance. Sur le devant de la scène, la marque blanche révèle ses plus beaux atouts. Cette stratégie commerciale, qui consiste à proposer à ses clients un service assuré par un tiers (sans que ce dernier n'apparaisse clairement comme en étant le fournisseur), a le vent en poupe. Elle permet notamment aux start-up de rester dans la course face aux évolutions réglementaires qui les freinent à moyen ou long terme. La marque blanche génère du cash, et "cash is king" !

Et l’innovation dans tout ça ? "Elle est portée par les start-up qui ont encore cette capacité à la créer, contrairement aux grands groupes qui ont fini par la brider en oubliant de valoriser leurs talents internes, ce qui leur enlève leur capacité créative", souligne Laura Charbonnel, consultante Axeme et CEO de Norslab. "Mais c’est aussi une façon pour ces groupes de minimiser les risques inhérents à l’innovation." Libre à chacun de partager ou non cette vision des choses.

On entend beaucoup parler d’Intelligence Artificielle, qui n’est pas là pour remplacer l’humain, mais pour "l’augmenter". A propos de l’humain, les seniors se font rares alors que leurs profils restent indispensables même dans les start-up. Quant au recrutement des juniors, il devient de plus en plus complexe avec ces paradigmes générationnels. "Si l’IA peut faire peur, tâchons de garder en tête qu’elle est aussi un excellent moyen de repositionner l’expert dans son cœur de métier", recommande Laura Charbonnel.

Finalement le plus dur n’est peut-être pas d’innover mais de vendre. Trouver la bonne stratégie commerciale, le bon territoire, les meilleurs partenaires, savoir se positionner face à la concurrence : autant de points que de leviers pour avancer. Le bleu blanc rouge est en train de bouger à l’international, où il est perçu comme un gage de qualité et d’innovation malgré une image plutôt arrogante. Adopter l'humilité pourrait être un bon point de départ pour se développer.


expertsmedtech.com

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi