Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Actualités de la profession > Conjoncture

Panorama de l’intelligence artificielle en santé dans l’Hexagone

Publié le 08 décembre 2020 par Patrick RENARD
Source : Incepto/QureAI
Bpifrance a investi notamment dans la start-up Incepto Medical, spécialisée dans l’IA appliquée à l’imagerie médicale.

Bpifrance a publié l'édition 2020 de son panorama des start-up françaises du secteur de la santé utilisant l'IA. L'occasion d'appréhender la diversité des projets, ainsi que de faire le point sur les obstacles à surmonter et les initiatives destinées à accompagner l'innovation sur cette voie prometteuse.

Céline Riou (source Bpifrance).

Par Céline Riou, Manager du Programme HealthTech, Bpifrance Le Hub.

Le marché de l’intelligence artificielle en santé est estimé à 4,9 milliards de dollars en 2020, selon le rapport de l’institut ReportLinker. Ce même rapport prévoit une croissance du marché de 50 % par an pour atteindre 45 Mrd $ en 2026. Cette hypercroissance du secteur provient en partie de la quantité de solutions innovantes qui émergent chaque année. En effet, le nombre de dirigeants d’entreprises de santé qui sont prêts à investir dans l’IA dans les années à venir s’élève à 75 % (source : rapport Pwc sur les industries de santé, mars 2019).

Près de 200 start-up françaises référencées en IA et santé

Pour évaluer les innovations en IA et santé, Bpifrance effectue un recensement annuel des start-up françaises du secteur. Cette année, l'organisme en dénombre 191 contre 102 l'année précédente !

Les domaines d’application sont nombreux et couvrent l’intégralité du parcours patient à travers le système de soins :

  • Prévention et épidémiologie
  • Recherche pharmaceutique et aide à la découverte de nouveaux traitements
  • Diagnostic du patient
  • Traitement du patient, que ce soit sur l’acte chirurgical, la prescription thérapeutique ou la gestion du handicap
  • Parcours patient
  • Suivi de l’efficacité du traitement

Des obstacles à surmonter

Si le nombre d’innovations dans le domaine de l’IA en santé ne cesse de croître, le niveau d’adoption de ces technologies reste encore relativement peu avancé. Il faut dire que les obstacles rencontrés par les entrepreneurs demeurent multiples : difficulté d’accès aux données et protection de celles-ci, acceptation sociale de l’IA en santé, désorganisation et mauvaise qualité des données de santé, manque de personnel qualifié, manque de clarté règlementaire concernant les dispositifs médicaux basés sur l’intelligence artificielle, complexité de l’obtention d’un marquage CE, manque de référentiels et d’outils pour accélérer le travail des entrepreneurs, problèmes d’explicabilité des résultats…

Des initiatives ont vu le jour pour pallier ces difficultés et faciliter l’innovation en santé numérique et IA, comme :

  • le Cadre d'interopérabilité des systèmes d'information de santé, document de règles sémantiques établi par l'Agence du Numérique en Santé pour que les données puissent s'intégrer à différents systèmes grâce à un langage commun ;
  • la plate-forme collaborative Health Data Hub créée pour l’exploitation des données de santé ;
  • la plateforme G_NIUS (pour Guichet National de l’Innovation et des Usages en E-santé), initiée dans le cadre de l’épidémie de Covid-19 par le ministère des solidarités et de la santé, l’Agence du Numérique en Santé et Bpifrance.
  • L'appel à projet "Evaluation du bénéfice médical et/ou économique des dispositifs médicaux à base d’intelligence artificielle" lancé par le SGPI et opéré par Bpifrance. Ouvert jusqu’au 1er décembre 2020, cet AAP visait à permettre aux projets retenus de démontrer leur utilité.

A cela vient de s'ajouter la création par Bpifrance d'un incubateur national d’entrepreneurs en santé numérique.

Rien qu'en 2019, Bpifrance a financé à hauteur de 23 M€ les entreprises du secteur de la santé dont la solution repose sur l’IA. Ce qui fait un total de 67 M€ depuis 2010. Dans le même domaine, Bpifrance a également effectué des investissements en capital en participant à des tours de table pour un montant total de 145 M€ sur les 3 dernières années. C'est le cas pour les entreprises Incepto Medical (IA appliquée à l’imagerie médicale), Kiro (IA appliquée à la biologie médicale), ou encore Primaa (IA appliquée aux biopsies de patients atteints de cancers).

Bpifrance propose aussi le Hub Healthtech, un programme dédié aux start-up en santé investies par la banque publique d'investissement, qui les accompagne dans leurs problématiques opérationnelles et leurs enjeux de croissance.


lehub.bpifrance.fr

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi