Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Côté recherche

Un pansement pour refermer les plaies internes de la cavité abdominale

Publié le 18 juillet 2022 par Evelyne Gisselbrecht
Source : EMPA
La Commission de recherche de l'Empa a décerné au jeune chercheur le prix de la recherche de cette année.

Le chercheur de l'EMPA Alexandre Anthis a développé un pansement à base d'hydrogel destiné à refermer hermétiquement les plaies de la paroi intestinale à l'issue d'une chirurgie de l'appareil digestif. Il s'est vu décerner le prix de la recherche 2021 pour ses travaux.

Fermer des plaies dans la cavité abdominale constitue un véritable défi. Pour le relever, Alexandre Anthis a mis au point un matériau composite à base de polymères qui permet de coller et de colmater les blessures de manière stable. Ce matériau empêche les sucs digestifs corrosifs et les résidus alimentaires chargés de germes de s'échapper et de déclencher une péritonite voire une septicémie potentiellement mortelle. Il présente l'avantage de réagir de manière sélective au contact des sécrétions digestives qui pourraient s'échapper des plaies internes, de gonfler et de se refermer d'autant plus hermétiquement. Composé en grande partie d'eau, cet adhésif biocompatible pourrait ainsi permettre de raccourcir la durée d'hospitalisation et de réduire les dépenses de santé.

Pour mettre au point cette nouvelle technologie de scellement des plaies internes, Alexandre Anthis a travaillé dans l'équipe d'Inge Herrmann au laboratoire "Particles-Biology Interactions" de l'EMPA à Saint-Gall et au laboratoire "Nanoparticle Systems Engineering" de l'ETH Zurich. Il a collaboré avec des partenaires cliniques de l'hôpital cantonal de Saint-Gall et du "Queen Elizabeth University Hospital" de Birmingham.

La Commission de recherche de l'EMPA a décerné au jeune chercheur le prix de la recherche de l'année pour son travail, notamment en raison du champ d'application potentiel dans les technologies médicales. Alexandre Anthis a même obtenu le maximum de points lors de l'évaluation - une première depuis la création de ce prix.

Prochaine étape : la création par Alexandre Anthis de la start-up "Veltist", une spin-off de l'EPFZ et de l'EMPA, en collaboration avec Subas Scheibler, un autre chercheur de l'EMPA. La finalité de Veltist sera justement de développer et commercialiser des matériaux qui, en chirurgie, contribueront à une fermeture optimale des plaies et à une meilleure cicatrisation.

A noter qu'Alexandre Anthis a déjà déposé une demande de brevet pour sa nouvelle technologie.


www.empa.ch

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi