Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Equipements de production & Techniques de fabrication > Travail des métaux

Gaz industriels : un rôle clé dans les procédés laser

Publié le 04 septembre 2015 par Patrick RENARD
Source : Linde

Spécialiste du gaz industriel, Linde fournit tous les gaz nécessaires aux procédés laser utilisés dans la fabrication de DM. Les derniers développements de la société portent sur les contraintes de la fabrication additive, qui nécessite l'inertage des poudres de titane notamment.

Si les lasers à solide sont de plus en plus souvent utilisés dans la fabrication de dispositifs médicaux, de nombreux procédés laser nécessitent encore le recours à des gaz. Linde propose par exemple des gaz lasants des gammes Laspur et LaserMix pour garantir la performance, la stabilité et la fiabilité de la source laser lorsqu’il s’agit de technologie CO2.

Pour la découpe laser des stents, implants ou instruments chirurgicaux, la qualité de coupe est primordiale. Les gaz de qualité laser (Laser Azote, par exemple) assurent le meilleur état de surface des arêtes de coupe tout en garantissant des vitesses de découpe élevées.

La miniaturisation des dispositifs médicaux impose bien souvent aussi le micro-soudage par laser, qui permet de minimiser les zones affectées thermiquement. Il convient alors d'utiliser un gaz de protection comme ceux de la gamme Lasgon, optimisés pour les meilleurs résultats.

Les derniers développements de Linde dans le secteur médical concernent la fabrication additive. Des composants de plus en plus complexes sont fabriqués en utilisant de nouveaux matériaux sous forme de poudre, ce qui ouvre de nouvelles préoccupations. Par exemple, lors de l’utilisation de poudres de titane, très explosives, la présence d’oxygène est à proscrire. La chambre de travail doit donc être inertée à l’argon, l’azote ne convenant pas pour des problèmes de nitruration. L’inertage des poudres lors de leur stockage est également à prendre en compte.

Parallèlement, les laboratoires R&D de Linde travaillent à définir de nouveaux mélanges gazeux spéciaux qui permettent d’améliorer ou de modifier les propriétés finales des pièces obtenues en fabrication additive.


Linde, F-69792 Saint Priest, www.linde-gas.fr

Mots-clés :

A lire aussi