Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Sous-traitance & Services > Travail des métaux
Actualités de la profession > Vie des entreprises

Cryla étend son activité découpage avec l’acquisition de Sérode et de Lavoilotte

Publié le 30 octobre 2018 par Patrick RENARD
Source : Cryla Group

Spécialisé dans la sous-traitance microtechnique de haute précision, Cryla Group acquiert les sociétés Sérode et Lavoilotte, qui lui permettent d'étendre son activité "Découpage" et son positionnement sur ses marchés stratégiques, dont le médical fait partie.

Cryla Group allie depuis près de 70 ans son savoir-faire dans le domaine de la haute précision -issu historiquement de l’horlogerie- et les technologies de pointe. Depuis 2015, le groupe connait un fort développement dans ses marchés stratégiques que sont l'aéronautique (75 %) et le médical (20 %). Il emploie 80 personnes et génère un chiffre d’affaires de 9 M€.

En janvier 2018, Cryla Group crée Scalia, une structure agile dédiée au prototypage et à la fabrication rapide, dont l'activité est complémentaire à celle de Cryla : l'industrialisation de solutions microtechniques, du composant aux sous-ensembles mécaniques, électriques et électromécaniques destinés aux marchés les plus exigeants.

Le groupe poursuit aujourd'hui son développement avec l'acquisition récente des entreprises Sérode (25) et Lavoilotte (63), dont les activités vont lui permettre d'étendre la gamme de sa branche "Découpage" (avec des épaisseurs de découpe de 20 µm à 6 mm) et de renforcer son positionnement sur ses marchés stratégiques.

Créée en 1977, Sérode fournit des composants en embouti profond sur des matériaux tels que l’inox, les métaux cuivreux, l’acier ou le titane. Sérode a également développé une technologie propre dans l’emboutissage de titane à haute vitesse, ainsi que dans l’embouti profond multi-matériaux pour les composants de petites et moyennes dimensions. L’entreprise compte un effectif de 25 personnes pour un chiffre d’affaires de 2,3 M€ dont 30 % à l’export.

De son côté, Lavoilotte SA offre un savoir-faire reconnu depuis 70 ans dans le découpage et le formage de pièces complexes, plates ou rondes, en fil métallique ou laminé (machine à coulisseaux multiples), du prototypage à la fabrication, en petite et moyenne série. L'entreprise emploie une dizaine de personnes et réalise un chiffre d’affaires de 1,1 M€ dont 16 % à l’export.

Du composant au produit fini, Cryla développe ses compétences dans l’implantologie, la chirurgie et l’orthodontie.

Au-delà du découpage, Cryla Group entretient des partenariats forts et a construit un savoir-faire industriel autour de process à haute valeur ajoutée dans les domaines de l’usinage, de l’assemblage, du moulage, du surmoulage par injection et plus récemment du prototypage (impression 3D, découpe par jet d’eau, coulée sous vide).

Cette opportunité de croissance externe marque une nouvelle étape dans le développement du groupe qui déploie sa nouvelle stratégie "Cryla Group 2025", dont l'objectif est de se positionner d'ici 10 ans comme un leader européen sur le marché des composants et des ensembles micromécaniques intelligents.


www.cryla.fr

Mots-clés :

A lire aussi