Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Actualités de la profession > Conjoncture

Technologies médicales : une perspective de croissance en Suisse

Publié le 04 septembre 2015 par Patrick RENARD
Source : BioAlps

Les technologies médicales représentent une force pour l'économie suisse, avec de belles perspectives d'évolution dans les années à venir grâce notamment à la convergence de nombreuses technologies. Vivactis Group est une agence européenne qui conseille les entreprises de ce secteur en matière de stratégie marketing et communication scientifique.

Avec 11,1 milliards de francs suisses, soit 2% du PIB du pays, les technologies médicales (medtech) représentent une branche majeure de l’économie suisse. D'après la Fastmed (Fédération des associations suisses du commerce et de l'industrie de la technologie médicale), ce secteur en forte croissance emploie 10% des actifs du medtech en Europe. Plus de 90% des dispositifs médicaux fabriqués en Suisse sont exportés, preuve de la grande compétitivité et capacité d’innovation du pays dans ce secteur. La Suisse est d'ailleurs leader mondial dans le domaine des implants et des audioprothèses.

Mais le point le plus important, c’est l’aspect segmenté et varié de ce marché, qui en Suisse représente près de 3700 entreprises, dont 98,5% de PME. Le medtech couvre en effet toute la chaine de développement et production, ce qui se traduit par une grande diversité des entreprises (R&D, fournisseurs, distributeurs) et des produits.

Un autre aspect intéressant du medtech est son lien avec la microtechnologie. En Suisse, les compétences en technologie de précision, héritées de l’industrie horlogère, permettent de répondre à la complexité des produits medtech. De plus en plus de synergies sont d'ailleurs développées entre ces deux secteurs, en particulier dans la région de la Health Valley. Cet écosystème au bord du lac Léman, dont la promotion est assurée par l’association BioAlps, participe de manière significative à l'évolution des technologies médicales en Suisse.

Cette évolution suit différents axes d’innovation :

  • La télémédecine, la téléconsultation, le télédiagnostic, le télémonitoring et la téléchirurgie fourniront, grâce aux technologies de l’information et de la communication (TIC), des alternatives aux hospitalisations et au suivi des pathologies chroniques.
  • L’imagerie médicale plus précise, plus rapide et moins stressante pour le patient, offre des images en 3D animées et consultables à distance.
  • Le geste médico-chirurgical assisté par ordinateur et les techniques de pose plus performantes deviennent moins invasives.
  • Les DMI (dispositifs médicaux implantables) intelligents, miniaturisés et plus performants, ainsi que les produits issus de l’ingénierie tissulaire et cellulaire permettent de traiter de nouvelles pathologies.
  • De nouvelles technologies basées sur la simulation du fonctionnement du cerveau, d’outils neurotechnologiques et de prothèses vont améliorer les conditions de vie et l’autonomie des personnes dépendantes.
  • Les techniques de diagnostic et les nouveaux appareils ultra rapides ouvrent la voie à une médecine personnalisée, prédictive, préventive et participative.
  • La e-santé et la m-santé vont améliorer le suivi du patient par la gestion automatisée et électronique de ses paramètres physiologiques par des capteurs connectés.

De manière générale, la convergence des technologies, comme les biomatériaux, la nanotechnologie, la microfluidique, les technologies de l’information et l’imagerie, sont les axes forts des prochaines années et préserveront la compétitivité mondiale de la Suisse.

Rappelons que le groupe Vivactis est une agence européenne de communication médicale active en medtech, biotech, pharma et diagnostic. Elle propose des services en stratégie marketing, communication scientifique, éducation médicale et communication au patient. Quant à l'association BioAlps, elle a pour mission de promouvoir le domaine des sciences de la vie de Suisse occidentale en tant que pôle de compétence et de savoir-faire reconnu au niveau régional, national et international. Elle est composée de membres industriels, académiques et politiques formant ensemble un cluster très diversifié.

Ces deux organisations sont impliquées dans les animations du salon EPHJ-EPMT-SMT, au travers d'un atelier "Medtech Lounge" pour Vivactis, et du "Medtech Village" pour BioAlps.


Vivactis Group, CH-1003 Lausanne, www.vivactis.com

BioAlps, CH-1228 Plan-les-Ouates, www.bioalps.org

Mots-clés :

A lire aussi