Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Dossiers > Actualités de la profession

Avec la plateforme IVTV, coup de jeune pour le vieillissement

Publié le 11 décembre 2012 par Evelyne Gisselbrecht

Les 17 partenaires du projet d’équipement d’excellence IVTV (Ingénierie et Vieillissement des Tissus Vivants), porté par le PRES Université de Lyon, labellisé par Techtera, ont bouclé la première étape de leurs travaux. La plateforme d’équipements high-tech IVTV a été inaugurée le 11 décembre.

Jean-François Pillonel

Unique en Europe, cette plateforme se compose de 9 machines. La majeure partie de celles-ci est installée à Ecully, sur le campus de l’Ecole Centrale de Lyon, les autres au pôle santé de Saint-Etienne. Ces installations permettront de visualiser, de caractériser et d’étudier le comportement mécanique des tissus humains (peau, dents, os, veines…) mais aussi les tissus textiles, constituant, par exemple, les dispositifs médicaux implantables (prothèses, bas de contention).

Pour la recherche fondamentale et appliquée à laquelle IVTV sera dédiée dès janvier 2013, l’enjeu est de mieux prévenir et d’améliorer les traitements des pathologies liées au vieillissement de la population : ostéoporose, arthrose, maladies cardio-vasculaires, escarres… Ceci grâce à une compréhension plus fine de l’impact de l’activité cellulaire liée au vieillissement ou à la maladie sur les tissus vivants et du comportement in vivo de textiles fonctionnalisés pour le soin ou le bien-être. « L’idée, pour un pansement ou pour le traitement d’une hernie pariétale, sera d’améliorer la réponse du produit, par rapport au phénomène de la cicatrisation, par exemple. Ou, dans un domaine différent, d’améliorer les peaux artificielles existantes », explique Thierry Hoc, responsable d’IVTV à l’Ecole Centrale de Lyon. « Ce qui est unique ici, c’est le spectre des techniques représentées. Pour la première fois, une double approche scientifique sera conduite, en biologie et en mécanique. Nous avons rassemblé sur un même site, à Lyon et à Saint-Etienne, tout ce qui concerne l’ingénierie tissulaire et les essais mécaniques. Les sites existants n’étaient spécialisés que dans une seule technique. Les techniques d’imagerie aux échelles nanométriques, micrométriques et millimétriques nous permettront d’évaluer de nouveaux médicaments ou solutions thérapeutiques, de fournir des outils à la médecine régénérative et à la transplantation et de mettre en place des bases de données cliniques pour un meilleur diagnostic ».

La première étape du projet IVTV est achevée. La deuxième peut démarrer. Durée du programme : 60 mois.

Contact :

Techtera

F-69258 Lyon Cedex 09

www.techtera.org

Mots-clés :

A lire aussi