Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Côté recherche

Usinage par laser Femtoseconde pour le biomédical

Publié le 05 septembre 2016 par Patrick RENARD
Source : Femto Engineering

Exposant sur Micronora (Hall C, stand 609), Femto Engineering a récemment développé deux applications de micro-usinage dans le domaine biomédical. Et le centre travaille actuellement sur la texturation des matériaux pour leur conférer des propriétés hydrophobique et hydrophilique.

Femto Engineering est le centre de développement technologique de l'institut Femto-ST, porté juridiquement par la fondation partenariale Franche-Comté’Innov, créée en 2013 par l’Université de Franche-Comté. Il propose aux industriels des développements spécifiques de haut niveau qui découlent des travaux de recherche de Femto-ST.

L’usinage par laser femtoseconde est l'une des spécialités de Femto Engineering. Ce type d'usinage  se distingue par ses attributs athermiques et sans débris, qui en font un outil adapté pour les applications biomédicales. Deux applications ont ainsi été récemment développées au sein du centre.

La première concerne la découpe précise d’un matériau adhésif et biocompatible pour la réalisation de micro-canaux bio-fonctionnalisées, destinés à l’évaluation globale du fonctionnement des plaquettes dans tout leur environnement sanguin et en conditions de flux.

La seconde application est la texturation micro-et nanométrique de composants médicaux, employés pour la culture cellulaire (épiderme humain).

Actuellement, une technique prometteuse consistant à texturer la surface des matériaux pour leur conférer des propriétés hydrophobique et hydrophilique (voir illustration) est en cours de maturation. Ces surfaces texturées faciliteront la manipulation et la caractérisation des liquides biologiques, et favoriseront l'orientation préférentielle des cellules en culture.

Femto Engineering maitrise également les approches multiphysiques et nanobiosciences permettant l’optimisation de l’interface matériaux/échantillon biologique. Ce qui lui permet de concevoir et de produire des puces SPR (Surface Plasmon Resonnance) pour l’immunothérapie, le criblage de ligands synthétiques et naturels issus des biotechnologies, la bioproduction et la bioanalyse en protéomique. Ces développements s’adressent aux plateformes et laboratoires de protéomique publics, aux laboratoires pharmaceutiques, aux entreprises de biotechnologies et d’instrumentation, aux laboratoires de diagnostic in vitro…


www.femto-engineering.fr

Mots-clés :

A lire aussi