Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Sous-traitance & Services > Assemblage, Travail des métaux

Usinage et soudure laser en salle propre ISO 7

Publié le 13 novembre 2017 par Patrick RENARD
Source : Micro Partner

Toutes deux certifiées ISO 13485, les sociétés Laser Rhône-Alpes, expert en soudure laser, et MicroTechnic, spécialiste en usinage de précision, annoncent l’installation d’un laser en salle blanche ISO 7. Une première pour un sous-traitant français !

Constitué en 2011, avec le rachat des sociétés MicroTechnic, expert en micro-mécanique et usinage de précision et Laser Rhône-Alpes (LRA), spécialiste en soudure laser de précision, le groupe Micro Partner s’est renforcé en 2016 avec l’acquisition du département Machines Spéciales de la société Avsis (Fontaine en Isère, 38). C’est d’ailleurs sur ce site, doté d’une salle blanche ISO 7, que sont aujourd’hui regroupées les activités de Laser Rhône-Alpes et une partie de MicroTechnic (une trentaine de personnes au total).

« Le regroupement de ces entreprises, indépendantes malgré un actionnariat commun, nous permet d’offrir à nos clients qui le souhaitent, une prestation complète d’usinage et de soudure laser de haute précision. » souligne Lucio Maggio, directeur général de Laser Rhône-Alpes et MicroTechnic.

Un site favorisant les synergies
« Le site de Fontaine que nous venons d’inaugurer est avant tout un outil industriel mis à la disposition des deux entreprises Laser Rhône-Alpes et Microtechnic, et de leurs développements dans des technologies de pointe. L’objectif est de se diversifier pour proposer à nos clients un panel de technologies et solutions les plus performantes et adaptées. » précise Lucio Maggio. Les investissements réguliers (6 à 8 % du chiffre d’affaires par an), et la synergie des savoir-faire du groupe Micro Partner permettent la réalisation de projets techniques exigeants et innovants pour leurs clients présents sur le marché du médical, entre autres.

Une première en France
Les locaux de Fontaine disposent d’une salle blanche ISO 7 de 160 m2 dans laquelle sera installé, début 2018, un laser de soudage destiné aux applications qui nécessitent une maîtrise de la propreté (médical, aéronautique, semi-conducteur...).

Cet aménagement permettra à Laser Rhône-Alpes d’être la première entreprise de sous-traitance en France, voire en Europe, à posséder un laser de soudage à l’intérieur d’une salle blanche, et potentiellement rendra possible l’assemblage des dispositifs ou des équipements en atmosphère contrôlée.

Par ailleurs, les activités de Avsis et MicroTechnic sont également de plus en plus soumises à des contraintes de fabrication en environnement propre, d’où un intérêt commun à investir dans cet outil.

Mécanique et usinage avec MicroTechnic
Les activités de MicroTechnic se répartissent autour de trois métiers :

  • La sous-traitance en usinage de précision, qui représente 57 % du chiffre d’affaires ;
  • Les dispositifs médicaux, implantables ou non, pour des clients dont les contraintes de propreté sont importantes ;
  • Les machines spéciales, via un bureau d’études et un atelier de montage.

MicroTechnic investit régulièrement dans de nouveaux équipements à la pointe de la technologie, intégrant les innovations en matière d’outils coupants. Le parc machine est récent avec des investissements de 500 à 600 k€ par an, et diversifié. Il est notamment adapté à la réalisation de pièces mécaniques de petites et moyennes dimensions.

Soudure et micro-découpe avec LRA
Laser Rhône-Alpes explore les possibilités de la soudure et de la micro-découpe laser de haute précision pour répondre à des marchés aussi exigeants que le médical, l’aéronautique ou le spatial.

Créée en 1986 à Grenoble, l'entreprise est alors le premier sous-traitant français en soudure laser. D’années en années, son histoire est marquée par les "premières" (soudure laser en salle blanche en 1987, premiers implants soudés en 1988...), les certifications ISO 9001 et 13485, les investissements dans des équipements et l’intégration de compétences.

« La dernière machine intégrée au site, d’un coût de 500 k€, a permis une évolution de notre prestation sur la découpe laser de précision, avec une découpe inférieure à 40 microns grâce à 3 sources laser dont les faisceaux peuvent aller de 18 à 300 microns de diamètre ; les découpes sont alors quasiment invisibles. L’apport de ces nouvelles capacités engendre des recrutements : 5 collaborateurs sont venus renforcer l’équipe l’année dernière et nous espérons continuer sur cette lancée. » commente Sébastien Lafaye, directeur de l’usine Laser Rhône-Alpes.

Aujourd’hui, le savoir-faire de l’entreprise reste centré sur l’expertise laser haute précision, à travers 3 métiers : la soudure, le marquage technique et la micro-découpe.

Les solutions d’assemblage de pièces sensibles en matériaux métalliques (titane, inox, aluminium...) mais aussi en métaux nobles (Kovar, Inconel, ferronickel, tantale Tungstène...) sont destinées à des marchés exigeants pour des appareillages technologiques, qui font la réputation de la société.

Le savoir-faire de Laser Rhône-Alpes est recherché dans des projets techniques exigeants sur des marchés aussi divers que le médical et l’aéronautique (25 à 30 % du CA pour chaque activité), ou le nucléaire (7 % du CA). L'entreprise collabore également avec de nombreux acteurs présents sur des marchés de niche, des chercheurs et des startupers. Elle réalise des petites et moyennes séries de l’ordre de 100 à 150 pièces et fabrique 400 prototypes par an.

« Nos clients sont essentiellement basés en région Auvergne Rhône-Alpes, du fait de l’historique de l’entreprise, mais nous travaillons également avec la région parisienne ou encore l’Ouest de la France, sans oublier l’étranger (Europe, Israël, Canada). Pour l’avenir, nous misons sur le marché porteur du médical, rassuré par notre technique de soudure des pièces sans apport de métal, qui conserve les caractéristiques intrinsèques des matériaux. » conclut Sébastien Lafaye.

Enfin, Laser Rhône-Alpes a créé en 2014, en partenariat avec l’Université de Bourgogne et avec le financement de l’ANR (Agence Nationale de Recherche, subvention de 300 k€), un groupement d’intérêt scientifique au sein du laboratoire commun FLAMme, labellisé par le PNB (Pôle de l’industrie nucléaire). L’objectif est de développer un programme R&D sur la soudure laser de matériaux dissemblables ; un doctorant en contrat CIFRE a été recruté au mois de septembre à cet effet.


www.micro-technic.fr

www.laser-rhone-alpes.com

Mots-clés :

A lire aussi