Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Matériaux > Plastiques et silicones

Poudre de polypropylène imprimable par frittage laser

Publié le 17 juillet 2017 par Patrick RENARD
Source : Advanc3d Materials

Advanc3d Materials a développé une poudre de polypropylène adaptée au frittage sélectif par laser. Les fabricants disposent ainsi d'une alternative avantageuse à la poudre de polyamide, avec la possibilité de réaliser des prototypes réalistes de façon économique.

Matériau thermoplastique doté d'excellentes propriétés mécaniques et assez peu coûteux, le polypropylène (PP) est le produit plastique le plus utilisé au monde, dans un large éventail d’industries et pour la production en grandes séries. Arrivé relativement tardivement dans l’univers de la fabrication additive, le PP est néanmoins devenu le matériau le plus courant dans l'impression 3D FDM (dépôt de matière fondue).

Concernant le procédé de frittage laser (SLS pour Selective Laser Sintering), les industriels utilisent essentiellement de la poudre de polyamide (PA), à des fins de prototypage et de production en petites séries. Les prototypes en polyamide ne sont toutefois pas comparables aux pièces qui seront produites en série. En outre, le polyamide est plus coûteux que le polypropylène, de sorte que le frittage laser n'est pas aussi compétitif qu’il pourrait l’être, surtout face au moulage par injection.

Pour combler cette lacune, le producteur de matériaux d'impression 3D Advanc3d Materials a développé, sous l’appellation AdSint PP flex, une poudre de polypropylène (PP) qui peut être frittée au laser. L’AdSint PP flex se caractérise, selon le fabricant allemand, par sa durabilité, une excellente plasticité, un allongement élevé de 29 % et une faible absorption d'eau. Comparable au polypropylène standard, ce matériau se présente donc comme une alternative avantageuse au polyamide pour produire des prototypes présentant les mêmes caractéristiques que les pièces produites en série.

Comme un polypropylène classique, l’AdSint® PP Flex peut être utilisé dans une grande variété de domaines d’application comprenant l'automobile, l'électricité, le sport... mais aussi la santé, et plus particulièrement l'orthopédie. Il permet le post-traitement, comme le thermoformage ou le soudage. Cerise sur le gâteau, le taux de recyclage est de l'ordre de 80-100 % ; ce qui représente un avantage économique important par rapport au polyamide.

La poudre AdSint PP flex peut être commandée sous forme de bidons de 2 kg ou de sacs de 20 kg. Elle a été testée avec succès sur les machines d'impression 3D SLS les plus courantes.


www.advanc3dmaterials.com

Mots-clés :

A lire aussi