Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Sous-traitance & Services > Traitement de surface

Implantation ionique multi-sources pour améliorer la surface des DM

Publié le 11 mai 2015 par Patrick RENARD
Source : Bodycote

Candidat au prix de l'Innovation A3TS 2015 pour son procédé d'implantation ionique multi-sources, Bodycote a mis en production une nouvelle machine de traitement de surface qui va permettre d'améliorer considérablement les propriétés mécaniques de dispositifs médicaux en métal mais aussi en polymère.

Comme chaque année lors de l'exposition du SVTM (Salon du Vide et des Traitements des Matériaux, du 1er au 5 juin 2015), des prix de l'Innovation seront décernés, dont celui associé au Congrès A3TS, organisé par l'Association des Traitements Thermiques et Traitements de Surface. En course pour la compétition, le procédé d'implantation ionique (IMPLANTEC) "multi-sources" de Bodycote a retenu notre attention.

L'implantation ionique consiste à bombarder la surface d'un matériau avec un faisceau d'ions à haute énergie (entre 50 et 200 KeV) dans une chambre sous vide. Les ions pénètrent violemment la surface du matériau, puis s'arrêtent et perdent leur énergie à la suite de collisions en cascades avec les atomes. Effectué à basse température (moins de 100 °C), le traitement au plasma froid modifie la structure du matériau à une profondeur de quelques dixièmes de micron, sans ajout de couche supplémentaire (il ne s'agit pas d'un processus de revêtement).

Ce traitement permet, sans augmentation de température et sans déformation géométrique, d'améliorer le coefficient de frottement, la résistance à l'usure d'adhérence et la dureté de surface des métaux mais aussi des plastiques. En outre, la résistance à la fatigue est augmentée jusqu'à 30%, l'état de surface et les caractéristiques mécanique sont préservés, et la résistance à la corrosion est améliorée.

Spécialiste des traitements thermiques, Bodycote maitrise le procédé d'implantation ionique et disposait déjà d'équipements basés sur le procédé IMPLANTEC. La nouveauté réside dans la mise en service d'une machine équipée de multiples sources d'ions. C'est en effet la première fois qu'un équipement est capable de générer des faisceaux d’ions multiples de manière industrielle.

Le procédé IMPLANTEC se voit ainsi ouvrir les portes vers les marchés industriels de série et de grande série dans des domaines d’activités très variés tels que le médical, la pharmacie, l’automobile, l’alimentaire...

Implantation ionique multi-sources pour améliorer la surface des DM

Pièces métalliques et polymères
traitées par implantation ionique.

De nombreux types de matériaux peuvent être traités avec ce procédé. C'est le cas de l'acier inox, des alliages de titane et d'aluminium, des métaux précieux, mais aussi et surtout des produits plastiques, polymères, élastomères, silicones... Dans le domaine médical, le procédé a déjà fait ses preuves sur des seringues, membranes, anneaux, cartilages artificiels, implants dentaires, pièces de frottement et joints polymères.


Bodycote, F-69800 Saint Priest, www.bodycote.com/fr-FR

Mots-clés :

A lire aussi