Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Actualités de la profession > Associations professionnelles

L’AFCROs s’alarme de la perte de compétitivité de la Recherche Clinique française

Publié le 13 avril 2015 par Patrick RENARD
Source : Shutterstock

Les entreprises de la Recherche Clinique s’associent à l’inquiétude de France Biotech et appellent le gouvernement à une action rapide pour sauvegarder l’excellence de ce secteur et préserver ses emplois hautement qualifiés.

L’AFCROs (Association française des entreprises de la recherche clinique et épidémiologique) dénonce une nouvelle fois la perte d’attractivité de la France en matière de recherche clinique et tire la sonnette d’alarme. Depuis plusieurs mois, l’AFCROs a attiré l’attention des parties prenantes et notamment des pouvoirs publics, sur les retards pris et les risques importants d’une perte d’attractivité très rapide de la France si les situations de blocage actuelles n’évoluent pas rapidement.

L’association rappelle que de nombreux points qui avaient pourtant été annoncés par les pouvoirs publics, restent partiellement sans réponse ou sans concrétisation pratique, comme :

  • Le fonctionnement des CPP (comités de protection des personnes) dont certains ont annoncé la suspension de leur activité
  • La mise en place efficace du contrat unique pour les structures hospitalières françaises
  • L'allongement préoccupant des délais réglementaires de la part de nombreuses autorités compétentes (CCTIRS, CNIL, CNOM...)

Un coup d'arrêt des essais cliniques aurait des conséquences majeures pour la France :

  • Menace sur plusieurs milliers d'emplois
  • Dégradation de l'attractivité de la France en matière d'études cliniques
  • Perte de l’accès aux thérapies innovantes de manière précoce pour des patients français
  • Perte d’un savoir-faire pour les cliniciens français qui ne seront plus à la pointe de la recherche mondiale
  • Gaspillage des efforts de recherche mis en œuvre en France.
« Des mesures de simplification réelles et efficaces sont attendues de toute urgence pour relancer la compétitivité des entreprises françaises de la recherche clinique et préserver l’excellence d’un secteur scientifique dont le haut niveau de compétence est reconnu au niveau mondial » s’insurge Denis Comet, président de l’AFCROS, qui conclut, « le gouvernement nous a promis un choc de simplification, nous l’attendions d’urgence pour sauvegarder tout un secteur et nous nous associons à l’appel lancé par France Biotech ».

AFCROs, F-92100 Boulogne-Billancourt, www.afcros.com
Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi