Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Sous-traitance & Services > Stérilisation

Stérilisation et conditionnement à façon de dispositifs médicaux

Publié le 20 septembre 2016 par Patrick RENARD
Source : Steriservices

Spécialisée dans la stérilisation à façon de petits et de moyens volumes, Steriservices a investi dans de nouveaux équipements et développé une activité de conditionnement en ZAC ISO 7 en réponse aux besoins des marchés français et européens.

L'entreprise était équipée jusqu'alors de 7 stérilisateurs de 1 m3 à 16 euro-palettes. Elle a récemment investi dans deux nouveaux autoclaves EtO de 1 m3 et de 6 europalettes. De cette manière, elle a augmenté sa capacité journalière de stérilisation à environ 100 palettes par jour.

Par ailleurs, Steriservices est dotée d'un autoclave à chaleur humide. Entièrement paramétrable, ce four permet la réalisation de cycles solides, liquides ou air-vapeur entièrement paramétrables.

Enfin, Steriservices développe une activité de conditionnement à façon. La société a fait construire cet été un nouveau bâtiment de 550 m² avec une zone à atmosphère contrôlée ISO 7 de 150 m². Cette salle est équipée de deux conditionneuses pour alvéoles thermoformées, de deux soudeuses à défilement continu, et d'une conditionneuse pour pochettes pelables.

A noter que l'entreprise offre à ses clients un suivi sur internet de l'état des stérilisations et du cheminement des produits, de la réception à la réexpédition. Steriservices met également à leur disposition les bulletins d’analyse sur fichiers informatiques. Grâce à une équipe expérimentée et réactive, elle peut les conseiller sur l’environnement réglementaire de la stérilisation ainsi que sur l’élaboration de cycles de stérilisation adaptés aux produits.

Confidentialité et accompagnement sont assurés dans tous les projets traités.

Basée à Bernay dans l'Eure, Steriservices emploie à ce jour 37 personnes et est certifiée LNE/GMED pour l'ensemble de ses activités.


www.steriservices.com

Mots-clés :

A lire aussi