Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Dossiers > Sous-traitance & Services

Sonde diffusante pour thérapie photo-dynamique (PDT)

Publié le 05 mars 2013 par Evelyne Gisselbrecht
Source : (Source : SEDI-ATI)

SEDI-ATI Fibres Optiques a engagé un important programme de recherche et développement pour la mise au point de sondes diffusantes destinées à la PDT. Celle-ci est basée sur le principe déjà ancien de transformation d’une substance initialement inerte en substance active au moyen d’une irradiation lumineuse.

Les molécules de ces substances dites photo-sensibilisatrices absorbent l’énergie lumineuse les rendant actives pour la destruction de tissus tumoraux de manière ciblée.

L’utilisation de fibres optiques permet l’apport d’énergie lumineuse dans les tumeurs internes. Toutefois, pour que l’efficacité soit maximale et parfaitement contrôlée, les fibres doivent être équipées d’une extrémité diffusant de façon homogène le rayonnement laser vers les tissus. Plusieurs technologies sont en cours d’évaluation par les ingénieurs de la société. L’utilisation de diffuseurs constitués d’un capillaire de silice associé à une substance diffusante autorise des puissances lumineuses importantes mais leur rigidité limite la longueur de ces diffuseurs. L’alternative consistant à réaliser ces diffuseurs en matériaux polymères souples est intéressante du fait de leur flexibilité lorsque les puissances lumineuses requises sont plus faibles. Ils permettent également de réaliser des diffuseurs de plus faible diamètre. Dans tous les cas une grande attention doit être portée sur la biocompatibilité des matériaux utilisés, sur la répétabilité des processus de production ainsi que sur la robustesse des assemblages afin d’éviter les casses.

Contact : SEDI-ATI Fibres Optiques, F 91080 Courcouronnes, www.sedi-fibres.com

Mots-clés :

A lire aussi