Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Sous-traitance & Services > Plasturgie

Un seul et unique centre technique industriel pour la plasturgie et les composites

Publié le 25 avril 2016 par Patrick RENARD
Source : IPC

Sur le stand D88bis d'Intermeditech, le nouveau Centre Technique Industriel de la Plasturgie et des Composites (IPC) viendra présenter les prestations qu'il propose aux industriels : conception, développement de process, et transfert vers l'industrie.

Concrétisé en décembre dernier, le projet de création d’un Centre Technique Industriel de la Plasturgie et des Composites est issu de la fusion entre le PEP (Pôle Européen de la Plasturgie) situé à Oyonnax dans l'Ain et l’ISPA Entreprise (Institut Supérieur de Plasturgie d’Alençon dans l'Orne). L’existence sur l'hexagone de deux centres technologiques en plasturgie et composites était un facteur de dispersion pour la filière. Il limitait l’efficacité de la diffusion de l’innovation dans ce secteur composé très majoritairement de PME.

Appelé de leurs vœux par les industriels depuis plusieurs années, le rassemblement des deux centres au sein d’un même CTI devrait faciliter une réelle structuration de la filière et permettre une meilleure appréhension des possibilités de R&D par les industriels.

L'IPC a vocation à favoriser l’innovation et la construction d’actions collectives pour développer la compétitivité des entreprises. Accessible à tous les industriels du secteur, il va cultiver une politique de partenariats pour développer les synergies entres les différents acteurs de la plasturgie et des composites. La création d’IPC leur apporte également de nombreux avantages, en particulier le doublement du Crédit Impôt Recherche.

Dans le domaine médical, le centre technique a déjà fait ses preuves lors de la mise au point d’un injecteur ophtalmique pré-chargé, nécessitant l’intervention de diverses compétences :

  • Étude des besoins et spécifications
  • Choix du matériau
  • Conception complète
  • Études rhéologiques
  • Calcul, simulations et développement
  • Mise au point du produit et du process avec optimisation de l'outillage

Les moyens techniques sont ceux du noyau PEP-ISPAE, qui incluent des plates-formes d'essais, ainsi que des équipements de fabrication additive métal et polymère. A cela s'ajoutent des investissements mutualisés en fonction des besoins.


www.poleplasturgie.net

Mots-clés :

A lire aussi