Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Sous-traitance & Services > Plasturgie

Un produit innovant au défi de l’insuffisance cardiaque

Publié le 11 décembre 2018 par Patrick RENARD
Source : Magnisense

Plastibell, fabricant de dispositifs médicaux spécialisé dans l'injection plastique, a participé à la conception, à l’industrialisation puis à la production de la cassette à usage unique du dispositif MIAG. Destiné au secteur de la cardiologie, ce DM de la société Magnisense a été couronné de succès par deux prix d'excellence.

Partenaire de Plastibell depuis 2016, Magnisense vient de gagner le prix Janus 2018 de la Santé et le label 2019 Observeur du design, pour son produit MIAG. Janus est un label d'excellence qui récompense les Entreprises et Collectivités qui s’inscrivent durablement dans une démarche de progrès au service de la Personne, l'Industrie et la Cité. Les entreprises qui obtiennent ce label marquent leur volonté de faire évoluer le bien-être de l’utilisateur. Quant à l'Observeur du design, prix national du design français, il récompense chaque année les réalisations les plus emblématiques des designers à l'international.

Lyse Santoro, Directrice Générale de Magnisense.

Le dispositif MIAG (The Mobile Diagnostic) est le premier lecteur mobile connecté au monde permettant le diagnostic d'urgence des maladies cardiovasculaires en 15 minutes, à partir de quelques gouttes de sang et avec un envoi des résultats vers l’hôpital en temps réel. « L’Insuffisance cardiaque (IC) touche plus de 1 150 000 personnes en France avec une prévalence de 2,3 %. Un diagnostic précoce est essentiel pour orienter rapidement la prise en charge du patient », explique Mme Lyse Santoro, Directrice Générale de Magnisense.

MIAG a été développé à partir de la technologie propriétaire de Magnisense basée sur l'utilisation de nanoparticules magnétiques (MIAtek) comme étiquette de marquage. L'échantillon biologique est déposé dans la fenêtre de dépôt d’une cassette à usage unique et migre par capillarité le long de cette cassette. La réaction biologique s'effectue pendant la migration : des billes magnétiques, préalablement absorbées dans la cassette, se fixent spécifiquement sur le marqueur à doser de l’échantillon biologique. Lorsque la cassette est ensuite insérée dans la tête de lecture du lecteur, les signaux spécifiques super-paramagnétiques engendrés par les billes magnétiques sont mesurés. Ils sont directement proportionnels à la quantité de marqueurs fixant spécifiquement les billes sur la cassette.

« Le partenariat entre Magnisense et Plastibell dès la phase de design a permis un développement rapide et efficace de la cassette à usage unique de notre produit MIAG », souligne Lyse Santoro. « Nous avons naturellement étendu ce partenariat sur la phase récente de production série. »


www.plastibell.com, www.magnisense.com

Partagez cet article sur les réseaux sociaux ou par email :
Mots-clés :

A lire aussi