Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Dossiers > Composants, Sous-traitance & Services
Composants > Filtres
Equipements de production & Techniques de fabrication > Nettoyage
Sous-traitance & Services > Nettoyage

L’innovation, fer de lance contre les infections et les microbes

Publié le 22 juillet 2014 par Evelyne Gisselbrecht
Source : Parker Hannifin

Spécialiste du nettoyage et de la désinfection en milieu hospitalier, Anios a mis au point avec l’aide de la société Parker Hannifin un système breveté de filtration d’eau qui rencontre aujourd’hui un véritable succès commercial. Cette innovation est née d’un partenariat étroit et d’une relation de confiance établie entre les deux sociétés depuis près de dix ans.

Anios, qui emploie 450 salariés et affiche une production de 40 000 tonnes, conditionne plus de 30 millions de flacons par an. Son site de Sainghin dans le Nord se compose notamment d’un centre logistique de 10 000 m² et d’un laboratoire R&D de quarante personnes abritant un plateau bactériologique et un plateau d’analyse chimique, et développant une trentaine de nouveaux produits chaque année. « Nous travaillons beaucoup sur des mélanges de molécules pour obtenir des solutions respectant au maximum la santé de l’homme et l’environnement, précise Thierry Letartre, directeur général d’Anios. Ce laboratoire nous permet de répondre à toutes les exigences normatives mais aussi de maintenir notre avance sur nos concurrents ». L’objectif étant de répondre aux problèmes des clients vis-à-vis de contamination par le biais de tests et leur validation ou d’essais anti-corrosion sur des matériaux composant les dispositifs médicaux. Un bureau d’études vient assister la conception et la mise au point des nouveaux produits. Celui-ci travaille également en étroite collaboration avec des fournisseurs de composants essentiels dans la réalisation de produits innovants. C’est dans ce cadre qu’Anios collabore avec Parker Hannifin.

Filtranios Seven,

Démarrée il y a bientôt dix ans, la collaboration avec Parker Hannifin s’est réalisée d’abord par le biais de la société appelée Domnick Hunter, entreprise spécialisée dans la filtration et la pré-filtration, et rachetée par Parker. Ainsi, en mai 2005, Anios entame un partenariat toujours en vigueur aujourd’hui et qui va bien au-delà d’une simple relation de client-fournisseur. L’entreprise lilloise a commencé par travailler au début des années 2000 sur une nouvelle gamme de filtres appelée Filtranios Seven. En effet, la filtration terminale de l’eau aux points d’usage assurant une eau exempte de bactéries était jusqu’alors assurée par des filtres « re-stérilisables » limités à une soixantaine d’opérations de stérilisation obligeant un contrôle bactériologique fréquent, une maintenance lourde et un besoin fréquent de pré-filtration. Déjà stérilisés par Gamma irradiation et livrés en sachet individuel, les Filtranios Seven sont directement utilisables, ne nécessitant aucune autre opération que celle de fixer le filtre à l’embout du robinet.

Aujourd’hui, Anios fabrique plusieurs centaines de milliers de filtres Filtranios par an. D’une conception unique, le filtre est composé d’une membrane filtrante plissée évitant l’écrasement des plis et la restriction du débit au niveau du noyau central ; la surface de la membrane permet aussi d’augmenter la surface de filtration et le débit d’eau filtrée. « Ainsi, par rapport aux solutions classiques, ce produit permet, pour un même environnement, un débit et une longévité supérieurs », souligne Thierry Letartre, qui ajoute que « ce développement n’aurait pas été possible sans Parker qui, outre son rôle d’accompagnement dans le projet en tant que sous-traitant, s’est révélé être force de proposition ».

Outre la collaboration autour des filtres Filtranios, les deux partenaires travaillent ensemble sur d’autres développements. Parker fournit à Anios d’autres composants particulièrement techniques tels que des coupleurs rapides, des flexibles sur mesure ou des électrovannes.

Parker Hannifin, F-74130 Contamine sur Arve, www.parker.com

Mots-clés :

A lire aussi