Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Sous-traitance & Services > Electronique/optique

La fibre optique à la pointe du progrès thérapeutique

Publié le 01 août 2016 par Patrick RENARD
Source : SEDI-ATI Fibres Optiques

Compagne indissociable du laser, la fibre optique offre un champ d'applications très large dans le domaine médical. Rencontre avec Martine Debouige et Patrice Malavieille, respectivement Directrice Générale et Président de la société SEDI-ATI Fibres Optiques qui consacre une grande partie de ses ressources en R&D.

Jean-François Vinchant est le nouveau propriétaire et CEO de SEDI-ATI depuis juillet 2016.

Jean-François Vinchant est le nouveau propriétaire et CEO de SEDI-ATI depuis juillet 2016.

Les sociétés ATI Optique et SEDI Fibres Optiques ont fusionné début 2012 pour créer SEDI-ATI Fibres Optiques. La nouvelle structure, qui emploie 50 personnes dont 6 dédiées exclusivement à la recherche, s’appuie sur une expérience de plus d’un demi-siècle. Elle travaille avec l’un des fabricants leaders de fibre optique, OFS, dont les produits sont certifiés biocompatibles et stérilisables. Son domaine d’activité inclut la fibre elle-même, la connectique et les composants associés. L’entreprise développe des solutions sur mesure en collaboration avec des fabricants de lasers ou d’équipements et offre à ses clients des compétences extrêmement pointues. A titre d’exemple, elle est en mesure de réaliser le polissage et l’encapsulation de l’extrémité distale de la fibre dans un capillaire de silice afin de permettre d’orienter le faisceau laser sans blesser le patient. L’émission du faisceau laser ainsi conditionnée peut être de type annulaire pour le traitement des veines par exemple ou latéral pour l’urologie.

Analyses par fluorescence

Pour les développements relatifs à l’analyse et au diagnostic, SEDI-ATI propose des solutions par fluorescence. Ce procédé consiste à émettre une lumière sur le matériau ou l’organe, qui l'absorbe et la restitue sous forme d'émission lumineuse.

La chaîne de mesure par fluorescence comprend un coupleur. Il s’agit de la réunion de deux fibres en une seule, sous la forme d’un Y. La lumière initiale est émise par l'une des branches puis dirigée vers l’extrémité de la fibre, à l’endroit qui doit être analysé. La lumière réfléchie revient dans la fibre et est dirigée vers l’autre branche dans laquelle figure un récepteur en charge de l’analyse. En lieu et place d’un coupleur peut se trouver un multiplexeur qui sépare alors les deux longueurs d’ondes. L’émission ne se fait pas à la même longueur d’ondes que la fluorescence. Cela permet d’obtenir une très bonne qualité du signal reçu. L’analyse de la fluorescence ou de la longueur d’ondes permet de tirer un certain nombre de conclusions médicales.

De multiples applications

Si la fibre optique est utilisée depuis très longtemps dans le domaine endo-veineux, SEDI-ATI a développé ici des solutions novatrices très appréciées de ses clients et ce domaine d'application fait aujourd'hui partie de ses plus grands succès dans le secteur médical.

La société est également active dans le traitement de la prostate. Dans ces deux cas d'intervention invasive, les fibres doivent répondre à un cahier des charges particulièrement sévère.

Afin de concevoir la fibre adaptée pour de telles utilisations, l'entreprise n'hésite pas à assister à certaines opérations chirurgicales et à observer les gestes du praticien.

Autre application : le diagnostic invasif sur un patient, dans le but d’analyser notamment les cartilages. La cosmétique est également un secteur en pleine expansion (effacement des tatouages, atténuation des rides…), ainsi que le secteur dentaire. Les lasers sont utilisés pour la parodontologie (traitement des canaux).

SEDI-ATI Fibres Optiques en résumé

  • Certifications : ISO 9001 : 2008,  ISO 13485, travail en salle blanche ISO 7 selon ISO 14644-1, emballages stériles selon ISO 11607, marquage CE des produits fabriqués en OEM.
  • Activités : connectique passive, fibre optique, coupleur ou multiplexeur, utilisation de la fluorescence.
  • Applications médicales : chirurgie, dermatologie, phlébologie, orthopédie, oncologie, dentaire, esthétique, analyse & diagnostic.
  • Profil des clients : fabricants d’équipements (OEM) sur la base d’un cahier des charges, fabricants de laser, fabricants d’instruments d’analyses ou laboratoires.
  • Marchés-cibles actuels : Allemagne et Italie.

Une sonde pour la PDT

SEDI-ATI Fibres Optiques a par ailleurs engagé un important programme de R&D pour la mise au point de sondes diffusantes destinées à la PDT (Thérapie Photo-Dynamique).La PDT est basée sur le principe déjà ancien de transformation d’une substance initialement inerte en substance active au moyen d’une irradiation lumineuse. Les molécules de ces substances dites photosensibilisatrices absorbent l’énergie lumineuse les rendant actives pour la destruction de tissus tumoraux de manière ciblée.

L’utilisation de fibres optiques permet l’apport d’énergie lumineuse dans les tumeurs internes. Toutefois, pour que l’efficacité soit maximum et parfaitement contrôlée, les fibres doivent être équipées d’une extrémité diffusant de façon homogène le rayonnement laser vers les tissus.

Plusieurs technologies sont en cours d’évaluation par les ingénieurs de SEDI-ATI Fibres Optiques. L’utilisation de diffuseurs constitués d’un capillaire de silice associé à une substance diffusante autorise des puissances lumineuses importantes mais leur rigidité limite la longueur de ces diffuseurs. L’alternative consistant à réaliser ces diffuseurs en matériaux polymères souples est intéressante du fait de leur flexibilité lorsque les puissances lumineuses requises sont plus faibles. Ils permettent également de réaliser des diffuseurs de plus faible diamètre.

Dans tous les cas une grande attention doit être portée sur la biocompatibilité des matériaux utilisés, sur la répétabilité des process de production ainsi que sur la robustesse des assemblages afin d’éviter les casses.

DMF_2_2013_OPT_SEDI SalleBlanche1

La société s'est dotée d'une salle blanche ISO 7 pour les opérations d'assemblage et d'un banc verrier automatisé pour la soudure de capillaires.

Un défi quotidien

Un bel exemple d'innovation menée par une PME française dont le dynamisme s'offre à l'évidence. Elle a par exemple réalisé d'importants investissements en vue de garantir la fiabilité de ses produits, en particulier en se dotant d'une salle blanche ISO 7 pour les opérations d'assemblage et d'un banc verrier automatisé pour la soudure de capillaires garantissant la répétabilité des process.

La société a par ailleurs obtenu récemment la certification ISO 13485 de son système qualité. Enfin, elle met actuellement en place les procédures nécessaires à la fourniture de produits stérilisés marqués CE.

Comme le dit en souriant Patrice Malavieille, « Il ne faut jamais se reposer et on doit toujours avoir un pas d'avance sur les autres. » La pérennité de l'entreprise est à ce prix.


www.sedi-fibres.com

Mots-clés :

A lire aussi